Les Bleus finissent bien en Ukraine

  • A
  • A
Les Bleus finissent bien en Ukraine
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Après son match nul contre la Biélorussie, la France a battu l'Ukraine (4-1).

Meilleur en fin de match. On oublie la première mi-temps et on garde la deuxième. Une seule occasion pour Kévin Gameiro en toute fin de première période et un jeu plutôt ennuyeux. Laurent Blanc a fait tourner son effectif juste après la pause. Un coaching gagnant puique les Bleus ont fait exploser leurs adversaires en fin de match. A lire : Les nouveaux régalent

marvin martin, 930

© MAXPPP

Première exceptionnelle pour Martin. Un doublé et une passe décisive pour sa première titularisation. Le Sochalien a fait une entrée tonitruante. Complètement décomplexé, il a donné l’avantage aux Bleus d’une superbe frappe tendue. Quelques minutes plus tard, il adresse un caviar de corner pour Younes Kaboul, lui aussi auteur de son premier but en bleu. Dans les derniers instants de la partie, Marvin Martin a conclu sa soirée par un deuxième but. Tout simplement parfait. Même si comparaison n’est pas raison, le dernier joueur français à avoir inscrit un doublé en équipe de France s’appelait… Zinédine Zidane.

Le bal des bleus. Pour ce match amical, Laurent Blanc avait décidé d’aligner une équipe B. Sur la pelouse de la Donbass Arena, pas moins de six joueurs français comptaient moins de cinq sélections avant la rencontre. Les bizuts n’ont pas tous brillé à Donetsk. Si Jérémy Ménez, Kévin Gameiro et Marvin Martin ont montré de belles choses, les autres débutants comme Blaise Matuidi, Yohan Cabaye n’ont pas semblé très à l’aise. Après ce match, le sélectionneur des Bleus aura quand meême quelques noms dans un coin de sa tête qu’il n’oubliera pas pour les prochains rendez-vous.

Jérémy ménez, 930

© MAXPPP

Menez marque des points. Après la Croatie, l’Ukraine. En mars dernier, le milieu de terrain de l’AS Rome s’était déjà parfaitement illustré. Il a récidivé lundi soir dans la Donbass Arena. Facile balle au pied, altruiste et bon joueur, Jérémy Ménez n’a pas arrêté de proposer des solutions de jeu à ses partenaires.

Le choix du maillot. La France a joué en bleu lundi soir à Donetsk alors que son maillot à l'extérieur, c'est bien la marinière. Est-ce que le staff des Bleus a souhaité changer de tunique après la contre-performance en Biélorussie ? Est-ce que l’arbitre de la rencontre a imposé aux Français de jouer en bleu pour bien faire la différence avec le maillot des Ukrainiens ? Ou dernière hypothèse, est-ce que Nike, l’équipementier des Bleus, a poussé les tricolores à alterner ses nouvelles tuniques ?

Un beau stade…vide. Ils étaient à peine 10.000 lundi soir pour assister au match entre l’Ukraine et la France. Pour une nation qui doit organiser l’Euro avec la Pologne l’année prochaine, le résultat n’est pas terrible. Une excuse de taille tout de même pour les supporters ukrainiens, le prix des places. Dans la Donbass Arena qui contient 50.000 places, les premiers prix en tribune basse étaient à 150 euros…