Les Bleus en pleine forme

  • A
  • A
Les Bleus en pleine forme
@ Capture d'écran Marca
Partagez sur :

Karim Benzema, Samir Nasri et Franck Ribéry ont réalisé de très bons matchs avec leurs clubs.

Karim Benzema se rappellera longtemps de ce 8 décembre 2010. Le Français a inscrit son premier "hat-trick" sous le maillot du Real Madrid. De leurs côtés, Samir Nasri et Franck Ribéry ont également participé aux succès d’Arsenal et du Bayern Munich.

Le déclic pour "Benzeman"

La presse sportive espagnole est versatile. Hier encore, les quotidiens ibériques n’hésitaient pas à douter du Français. Après son très bon match contre Auxerre (4-0), changement radical et jeudi, tous les médias sont dithyrambiques.

Jeudi matin, le quotidien Marca n’a pas hésité en Une à comparer Benzema à Superman. De son côté, As a préféré le côté "superstar" de l’attaquant madrilène. Avec ce triplé, l’ancien lyonnais rentre dans le club très fermé des joueurs du Real qui ont inscrit trois buts dans un match en Ligue des champions. Avant lui, seuls Raul et Ronaldo avaient réussi cet exploit.

Avant le match, El Mundo Deportivo évoquait le possible transfert de Benzema au prochain mercato hivernal. Désormais, la presse espagnole est rassurée. Pour ne pas mal paraphraser As, autant les citer : "les 35 millions dépensés à l’été 2009 pour acheter ne sont pas perdus".

Regardez les trois buts de Karim Benzema :

Le retour de Ribéry

Comme son coéquipier en équipe de France, Franck Ribéry a passé une excellente soirée en Ligue des champions. Le Bayern Munich s’est imposé (3-0) et "Kaiser Franck" a planté son doublé.

Après l’affaire Zahia, le fiasco sud-africain, après de nombreuses blessures et des explications musclées avec son entraîneur Louis Van Gaal,… Ribéry a enfin sorti la tête de l’eau. Le Français n’avait plus marqué avec son équipe depuis la fin du mois de mai. Ce doublé devrait le relancer.

Nasri, encore Nasri

Si Karim Benzema et Franck Ribéry commençaient à poser quelques problèmes dans leurs clubs respectifs, Samir Nasri, lui, ne souffre d’aucune critique. En bon élève studieux, le gunner a encore marqué mercredi soir contre le Partizan de Belgrade (3-1).

Depuis le début de la saison, Samir Nasri est en pleine forme. Son entraîneur, Arsène Wenger, est tellement satisfait qu’il serait même enclin à lui accorder quelques bons points supplémentaires. Et des bons points en football, c’est obligatoirement une revalorisation salariale…