Les Bleuets passent un test

  • A
  • A
Les Bleuets passent un test
Partagez sur :

FOOTBALL - L'équipe de France espoirs affronte son homologue belge pour el compte des qualifications pour l'Euro 2011.

Désormais leaders de leur poule de qualification pour l'Euro 2011, les Bleuets affrontent leur principal adversaire de ce groupe 8, la Belgique, mardi soir. Leur mission ? Confirmer leur montée en puissance.Le parallèle avec les A est inévitable. Certes Malte ne représentait pas un adversaire plus redoutable que les Iles Féroé, mais en s'imposant 2-0 à Ta' Qali, vendredi, les Bleuets ne se sont pas contentés de faire l'essentiel. Non contents d'avoir ainsi repris les commandes de la poule 8 des éliminatoires de l'Euro 2011 à une Belgique tenue elle en échec en Ukraine (1-1), les protégés d'Erick Mombaerts se sont trouvé un collectif à cette occasion."J'ai pu constater qu'il y avait une super dynamique de groupe. On a créé un 'esprit bleuet'", réagissait satisfait le maître d'oeuvre de l'antichambre de l'équipe de France, vendredi soir, sur le site officiel de la FFF. Un enthousiasme que partageait alors Djamel Bakar, lequel choisissait de souligner l'esprit de corps de cette équipe en perpétuelle évolution, exposée aux pillages de l'échelon supérieur: "C'est facile de se fondre dans le moule, même pour les derniers arrivés."L'offensive leur va bienUn aveu que ne contredira pas un Karim Aït Fana qui, pour sa première sélection en bleuet, s'est permis de trouver le chemin des filets, sur son tout premier ballon négocié. Auparavant, l'Angevin Anthony Modeste, déjà très à son avantage en L2, avait ouvert le chemin du but, inscrivant sa troisième réalisation en trois matches sur la scène internationale. Alors articulée au coup d'envoi en 4-4-2 dans une formule très offensive, avec les Bakar et Biabiany en soutien du tandem Ngog-Modeste, la formation de Mombaerts s'est néanmoins préparée à un tout autre challenge ce mardi."On s'attend à un match beaucoup plus équilibré face aux Belges", admettait ce week-end le sélectionneur des Bleuets, rejoint dans son propos par un Bakar qui considère lui que la France "va devoir élever notre niveau de jeu contre la Belgique." Le jeu, ceci dit, en vaudra la chandelle. Grands absents des deux dernières éditions de l'Euro, les espoirs tricolores peuvent en cas de victoire reléguer leurs plus sérieux rivaux à trois longueurs, au terme d'une phase aller qui les a également vu dominer la Slovénie (1-3) et partager les points avec l'Ukraine (2-2). Sachant que la première place seule est directement qualificative pour le tour de barrage ultime avant le Danemark, les Bleuets seraient bien inspirés de rapporter les trois points de leur déplacement à Mouscron.