Le Sepak takraw : le volley asiatique

  • A
  • A
Le Sepak takraw : le volley asiatique
Coups de pied à deux mètres de hauteur, retournées acrobatiques et grosses "patates".@ REUTERS
Partagez sur :

A LA DECOUVERTE DE… - La Chine accueille les XVIe jeux Asiatiques. Décryptage du sepak takraw.

L’origine. Le sepak takraw se joue partout en Asie du Sud-Est. Si vous voyagez en Indonésie, en Malaisie, au Laos ou en Thaïlande, vous ne verrez pas d’enfants jouer au football dans la rue. Un fil qui fait office de filet, une petite balle en rotin et c’est parti pour un match de sepak takraw. A la frontière entre le volley-ball et le football, le sepak takraw est très agréable à regarder.

Le principe. Trois joueurs par équipe se renvoient une balle en rotin de 15 centimètres de diamètre. Les règles sont assez simples. Chaque équipe ne peut toucher la balle que trois fois avant de la renvoyer de l’autre côté du filet. Si ce sport s’apparente au volley, il est interdit de toucher la balle avec les mains. En revanche, toutes les autres parties du corps (pieds, genoux, tête, etc.) sont autorisés.

Balle de rotin sepak takraw

© REUTERS

Le calcul des points. Comme au tennis ou au volley, l’équipe marque quand la balle touche le sol ou si l’équipe adverse envoie la balle en dehors des limites du terrain. Un match de sepak takraw se joue en deux manches de 21 points. Un tie-break (en 15 points) est disputé en cas d’égalité.

Les joueurs. Chaque équipier a un rôle bien précis. Il y a d’abord le "Tekong", sorte de "patator" du sepak takraw. Le tekong est au service. Scène toujours spectaculaire : il lance la balle au-dessus de sa tête et lève la jambe à la verticale pour envoyer une bonne vieille patate de l’autre côté du terrain. Les deux autres joueurs sont surnommés les "Apit kiri" et "Apit kanan".

La souplesse. Le sepak takraw exige énormément de souplesse et de réflexes. Des coups de pied à la Bruce Lee à deux mètres du sol, des retournées acrobatiques digne d’un Marco Van Basten dans ses meilleures années,… on comprend mieux pourquoi ce sport est surnommé le "Kick volley-ball" en Europe.

Découvrez quelques actions du sepak takraw :

Le chinlon birman. Assez proche du sepak takraw, le chilon birman est encore plus spectaculaire. Six joueurs forment un cercle et doivent maintenir la balle en l’air. Sorte de "joga bonito", le chilon birman est un jeu de jongles géant.