Le retour marathon du XV de France

  • A
  • A
Le retour marathon du XV de France
@ REUTERS
Partagez sur :

RUGBY - Les Bleus ont été accueillis par des milliers de supporters pour leur retour.

Ils ne sont "que" vice-champions du monde mais il fallait vraiment avoir vu le match dimanche matin et la défaite des Bleus d'un tout petit point (8-7) contre les Blacks pour en être sûr. De retour mercredi sur le sol français, les joueurs tricolores ont été happés dans un marathon de célébrations. De l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle à la place de la Concorde, les supporters du XV de France ont fêté leurs héros.  

Haie d'honneur à l'aéroport

Dès la descente de l'avion la bande à Dusautoir a pu apprécier sa cote de popularité auprès de son public. Les Français sont apparus dans le hall du terminal 2C où près de 1.500 supporters avaient formé une haie d'honneur jusqu'à la sortie. Pendant un gros quart d'heure, les rugbymen n'ont pas arrêté de signer des autographes dans l'aéroport. 

Roissy

Les joueurs ont eu toutes les peines du monde à se frayer un passage entre les centaines de journalistes et les supporters. Tout sourire, les joueurs étaient visiblement étonnés et émus de cet accueil. Imanol Harinordoquy, sorti parmi les premiers, a entamé sa journée de remerciements : "ça fait chaud au coeur de voir tout ce monde, on ne s'attendait vraiment pas à ça".

Visite à l'Elysée

François Trinh-Duc, s'est lui enthousiasmé de voir son équipe "soutenue jusqu'ici" alors que Morgan Parra, affichant deux énormes cocards, s'est dit "surpris et touché" de l'accueil. Les entraîneurs n'ont pas été en reste. Sorti en tout dernier, Marc Lièvremont s'est fait acclamer par la foule qui a scandé son nom, avant de rejoindre ses joueurs dans les deux bus affrétés spécialement pour conduire les vice-champions du monde à l'Elysée.

>>> Retrouvez toutes les photos du retour des Bleus

Elysée
Le président de la République Nicolas Sarkozy, qui devait se rendre en fin de journée à Bruxelles pour un sommet sur la crise de la zone euro, a lui aussi bousculé son agenda pour recevoir l'équipe de France. Le chef de l'Etat aurait tenu un discours très bref. Selon Imanol Harinordoquy interrogé par I-Télé, Nicolas Sarkozy aurait même pesté contre l'arbitrage de la finale

Après un détour rapide par l'hôtel Concorde Lafayette, Porte Maillot, histoire d'enfiler un costume, le XV de France et ses accompagnateurs sont revenus à la rencontre de leurs supporters, place de la Concorde, où la Fédération française de rugby (FFR) avait dressé un podium et un écran géant.

Le show place de la Concorde

Après plus de deux heures d'attente, les 15.000 fans tricolores ont vu apparaître les joueurs sur la grande scène. Thierry Dusautoir en leader prend le micro : "on nous a souvent dit qu'en finale on avait joué contre tout un peuple, contre 4 millions de Néo-Zélandais", a déclaré le capitaine du XV de France plutôt impressionné par la foule. "Mais nous, on a pensé aux 65 millions de Français qui nous soutenaient, et on est fiers d'avoir joué pour vous". Après une heure passée avec le public, les joueurs ont fait une apparition remarquée au 20 heures de TF1. Derniers remerciements et dernières interviews avant de se retrouver pour une ultime troisième mi-temps.

>>> Revivez ici tous les temps forts de la Coupe du monde