Le Real fait plier Tottenham

  • A
  • A
Le Real fait plier Tottenham
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LA C1 EN UN CLIC - Le Real gagne (4-0) contre Tottenham. Schalke 04 fait craquer l’Inter (5-2).

Le Real qualifié. Il reste encore un match retour en Angleterre mais on ne voit pas comment le Real Madrid pourrait sortir de cette compétition après une victoire fleuve (4-0) à l’aller. Les Madrilènes ont parfaitement maîtrisé cette rencontre, bien aidés il faut le dire par l’expulsion prématurée de Peter Crouch. Après une déconvenue contre le Sporting Gijon samedi dernier, les Merengue se sont parfaitement repris. A lire : Le Real y est presque

La tête d’Adebayor.Arrivé au mercato d’hiver, Emmanuel Adebayor s’est parfaitement adapté à sa nouvelle équipe. Contre Tottenham, le Togolais a inscrit deux nouveaux buts (son 8e en 11 matches avec le Real). Deux coups de casque qui ont mis les Madrilènes sur de bons rails. Du haut de son 1,90 m, il aurait même pu inscrire un triplé si le dernier ballon ne s’était pas écrasé sur la barre. Avec la blessure de Karim Benzema, il pourrait bien avoir davantage de temps pour convaincre José Mourinho.

Les trop grandes jambes de Crouch. Pourtant décisif ces derniers temps avec les Spurs, l’Anglais Peter Crouch a handicapé ses partenaires en écopant d’un carton rouge au bout de 16 minutes. Deux tacles à retardement. Deux fautes grossières et deux cartons jaunes. Plutôt habitué à dévier des ballons pour ses coéquipiers dans la surface adverse, Crouch n’a cette fois pas bien maîtrisé ses trop grands compas.

Le retour de Ronaldo. Avant la rencontre, José Mourinho avait laissé planer le doute sur la titularisation de Cristiano Ronaldo. Remis de sa blessure à la cuisse gauche, le Portugais a dynamisé le jeu du Real. Sur un service de Kaka, il a même ponctué sa soirée par une magnifique reprise de volée. Ça, c’est un sacré retour.

Schalke bat l'Inter, 930

© REUTERS

Le carton de Schalke 04. Très rares étaient les bookmakers qui avaient misé sur la victoire des Allemands à San Siro. Combien sont-ils alors à avoir misé sur un tel carton (5-2) de Schalke 04 ? Certainement personne. Pas même leurs plus fervents supporters. Et pourtant, le champion en titre a certainement perdu toutes ses chances de qualification. Avec une telle défaite (5-2), les Italiens doivent désormais gagner par quatre buts d’écart au match retour. Autant dire mission impossible. A lire : L’Inter cinq pieds sous terre

Le génie de Stankovic. L'Inter a reçu une véritable correction et pourtant, tout avait bien commencé. Après seulement 25 secondes de jeu, les Italiens ont réussi à ouvrir le score sur un but extraordinaire. Le ballon arrive très vite devant la surface de réparation de Schalke. Le gardien allemand, Neuer, sort et dégage le ballon de la tête. Mais Dejan Stankovic est sur la trajectoire. Sans se poser de question, le Serbe reprend de volée et trouve un lob somptueux.

Le 70e pour Raul. Une course vers le public et un baiser sur sa bague de mariage. Toujours le même geste qu'il répète à chaque but. L'Espagnol Raul a encore frappé contre l'Inter Milan. Dos au but, l'ancien madrilène se retourne, élimine deux joueurs et s'arrache pour battre Julio Cesar. Transféré l'été dernier du Real Madrid vers Schalke 04, tout le monde pensait à une fin de carrière tranquille. C'est mal connaître le Monsieur. Véritable renard des surfaces, il se bat sur tous les ballons. Mardi soir, il a inscrit son 70e but en Ligue des champions.