Le nul qui embarrasse Lyon

  • A
  • A
Le nul qui embarrasse Lyon
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LA C1 EN UN CLIC - Lyon a concédé le match nul (1-1) contre le Real Madrid.

Lyon reste invaincu, mais... Les hommes de Claude Puel peuvent être satisfaits. Avec ce match nul (1-1) contre le Real Madrid, l'OL a enchaîné son septième match sans défaite. Mais pas sûr pour autant que ce résultat soit une bonne opération pour les Lyonnais. Avec ce but encaissé à domicile, Lyon devra impérativement marquer à Santiago Bernabeu pour espérer se qualifier. A lire : Lyon garde l'espoir

43 secondes pour Benzema. La titularisation d'Emmanuel Adebayor a certainement déçu Karim Benzema. Mais après une heure sans éclat et quelques têtes, le Togolais a laissé sa place au Français. Seulement 43 petites secondes, c'est le temps d'adaptation de l'attaquant madrilène. Juste le temps de digérer l'ovation du public de Gerland et la "Benz" et de marquer un but. Slalom dans la défense et petit pointu entre les jambes d'Hugo Lloris. Karim Benzema permet au Real Madrid d'être beaucoup plus serein avant le match retour dans trois semaines.

Les deux faces de Gomis. Être capable du meilleur comme du pire, c'est la grande spécialité de l'attaquant lyonnais. En première mi-temps, Bafetimbi Gomis a raté un but tout fait. Suite à une erreur d'Iker Casillas, la "panthère" a loupé immanquable. Heureusement, il s'est bien rattrapé en toute fin de match en égalisant d'une reprise de volée tout en maîtrise.

Le plat du pied efficace de "Bafé" :

La chance lyonnaise. Sur l'ensemble du match, ce score (1-1) résume assez bien la partie. Et pourtant, l'addition aurait pu être bien plus salée pour les Lyonnais. En l’espace de deux minutes, les Merengue ont touché à deux reprises les poteaux. Acte I : coup franc surpuissant de Cristiano Ronaldo. Acte II : tête de Sergio Ramos sur la barre.

Les pronostics de Ronaldo. La star portugaise du Real Madrid avait lancé un petit concours de pronostics sur sa page officielle Facebook. La question : combien de buts allait-il inscrire dans la double confrontation contre Lyon. Certains internautes n’ont pas hésité à pronostiquer quatre, cinq, voir six buts de l’attaquant Merengue. Après le premier round, le Portugais n’a toujours pas débloqué son compteur. Tant mieux pour Lyon. Tant pis pour les fans ses fans.

Bastos absent à Madrid. Il y a certains joueurs dont une équipe ne peut se passer. Michel Bastos en fait partie. Malheureusement, ses coéquipiers devront s'en passer au match retour. Pour une mauvaise semelle sur Angel Di Maria, le Brésilien a écopé d'un troisième carton jaune depuis le début de la Ligue des champions.

Nicolas Anelka, 930

© REUTERS

Le doublé d'Anelka. Après des résultats très moyens en championnat et une élimination prématurée en Coupe d'Angleterre, les Blues devaient impérativement se reprendre. C'est chose faite après cette victoire (2-0) sur la pelouse du FC Copenhague. Dans un match parfaitement maîtrisé, Chelsea a quasiment assuré sa qualification pour les quarts de finale avant même le match retour. A lire : Anelka soulage Chelsea