Le nouveau visage de Lyon

  • A
  • A
Le nouveau visage de Lyon
Jimmy Briand et Lisandro Lopez ont mis Lyon sur de très bons rails.@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LA C1 EN UN CLIC - Lyon assure, l’Inter Milan se fait une petite frayeur et Raul reste n°1.

Lyon se relance. En s’imposant (2-0) contre Benfica,les Lyonnais ont quasiment assuré leur qualification pour les huitièmes de finale. Et ce pour la huitième année consécutive. Mais au-delà de la victoire, c’est le nouveau visage de l’OL qu’on retiendra. Des joueurs qui combinent bien, mécontents de sortir (à l’image de Bastos) et qui enchaînent les victoires. Ce 4e succès de rang (2 en Ligue des champions et 2 en championnat) lance définitivement la saison des Lyonnais. A lire : Lyon trace sa route.

Le match de la soirée. C’est le record de ce mercredi : 7 buts dans le même match pour une victoire de l’Inter Milan (4-3) contre Tottenham. Après 35 minutes de jeu, les Italiens mènent déjà 4 à 0. Les supporters font la fête à la mi-temps et attendent un festival en seconde période. Il n’en sera rien. Ce sont les Anglais, pourtant réduits à dix, qui vont réaliser un deuxième acte incroyable. Gareth Bale, un jeune Gallois à suivre, inscrit même un triplé. Insuffisant pour Tottenham mais quel match ! A lire : Eto'o plus fort que Bale.

La légende Raul. Il y a des joueurs qui ne vieillissent jamais. Raul, l’attaquant mythique du Real Madrid, en fait partie. Cet été, l’Espagnol décide de tenter un dernier challenge en signant avec le club allemand de Schalke 04. Rassurez-vous, Raul a toujours la grinta. Contre l’Hapoël Tel Aviv, Raul a inscrit un nouveau doublé pour permettre à son club de l'emporter (3-1). Raul est ni plus ni moins le meilleur buteur de la Ligue des champions. Ses statistiques sont hallucinantes : 68 buts en 135 matches.

Les équipes à 9 points. Lyon rejoint mercredi soir le Bayern Munich, Chelsea, Arsenal et le Real Madrid dans le club fermé des équipes à 9 points. Mathématiquement, rien n’est fait. Mais gagner ses trois premiers matches est toujours un très bon signe. Croisons les doigts pour l’Olympique Lyonnais.

Il joue dans 2 équipes. Les Glasgow Rangers et Valence n’ont pu se départager (1-1). De ce match, un seul homme sort du lot. Pour le meilleur et… pour le pire. Le milieu de terrain des Rangers, Edu, ouvre d’abord le score d’une superbe tête. Mais manque de chance, ce même Edu égalise contre son camp d’une deuxième tête…