Le mauvais rêve des Bleus

  • A
  • A
Le mauvais rêve des Bleus
La Serbie a remporté la première Coupe Davis de son histoire.@ MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DAVIS - Après les deux victoires en simple, la Serbie remporte le saladier d’argent.

Dimanche noir. Samedi soir, la France menait 2-1 après la victoire sensationnelle de la paire Clément-Llodra. Il ne manquait plus qu'un point aux Français... Après la défaite de Gaël Monfils (6-2, 6-2, 6-4) dans le premier simple de la journée contre Novak Djokovic, tous les espoirs français reposaient sur Michaël Llodra. Pour ce match décisif, les 1.600 supporters tricolores présents à Belgrade ont poussé jusqu’à la fin mais le Parisien s’est finalement incliné contre Viktor Troicki (6-2, 6-2, 6-3). A lire : Les Bleus dévissent.

Une première pour la Serbie. Viktor Troicki pouvait lever les bras, il venait tout juste d’offrir la première Coupe Davis à son pays. Indépendant depuis 2006, la Serbie s'adjuge le premier saladier d’argent de son histoire. La Serbie est la 13e nation à inscrire son nom au palmarès de cette compétition.

Le choix de Forget. Après le double de samedi, le capitaine des Bleus devait faire un choix pour le dernier match en simple. Guy Forget a finalement opté pour Michaël Llodra qui avait pourtant réalisé un mauvais match la veille en double

Coupe Davis Serbie s'impose, 930

© REUTERS

La surprise serbe. A quelques minutes du cinquième et dernier match, le capitaine serbe a décidé de changer ses plans et d’aligner Viktor Troicki. Michaël Llodra n’avait jamais jouer contre le 30e joueur mondial. Après cette correction (6-2, 6-2, 6-3), le Parisien se souviendra longtemps de Troicki.

La leçon de Djokovic. Toute une nation attendait son messie, Novak Djokovic n’a pas déçu son public. Le leader serbe a largement participé à la victoire de son équipe en remportant ses deux matches. Contre Gaël Monfils, le "Djoker" n’a quasiment rien raté. Précis sur tous les points, solide dans les moments décisifs, il n’a laissé aucune chance au Français. A lire : Monfils asphyxié.

La raquette de Djoko. Dans le troisième set, Gaël Monfils prend à deux reprises le service de son adversaire. Les Bleus reprennent espoir et Novak Djokovic perd les pédales. "Nole" détruit sa raquette sur le court de l’Arena de Belgrade. Au changement de côté, le Serbe est toujours très énervé. Il peste puis revient sur le court pour... conclure le match. Comme si cette petite crise passagère l’avait totalement libérée.

La boule à zéro. Les joueurs Serbes se sont fait tondre les cheveux après leur victoire. C'est Novak Djokovic qui avait suggéré cette idée avant la finale. Après la victoire de Troicki, toute l'équipe est passée à la tondeuse. Ce pari a même retardé la cérémonie de remise de la coupe. Et pour cause, les organisateurs ont dû balayer le court pour enlever tous les cheveux des Serbes.

Djokovic rasé Coupe Davis, 930

© MAXPPP