Le "coming-out" déconseillé en Italie

  • A
  • A
Le "coming-out" déconseillé en Italie
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le  président du syndicat des joueurs leur déconseille de révéler leur homosexualité.

L'homosexualité est l'un des derniers tabous dans le football. Et si l'on en croit les dernières déclarations du président du syndicat italien des footballeurs professionnels, il n'est pas prêt de tomber. Interrogé sur le sujet dans une émission de télévision, Damiano Tommasi, lui-même ancien joueur, a en effet indiqué qu'il déconseillait aux joueurs professionnels gays de révéler leur orientation sexuelle.

"Cela ne doit pas être encouragé. Le fait d'être identifié, ou pointé du doigt, comme "quelqu'un qui l'est", peu importe votre profession, que vous soyez journaliste, footballeur ou homme politique, je ne crois pas que ce soit recommandable", a indiqué le responsable syndical. "L'homosexualité est toujours un tabou dans le football, car il y existe une cohabitation (entre collègues) différente des autres professions. (...) Exprimer votre préférence sexuelle est difficile dans n'importe quel environnement professionnel et encore plus pour les footballeurs, qui partagent les vestiaires, et donc, leur intimité avec les autres".

Lahm avait tenu les mêmes propos

En mai dernier, le défenseur du Bayern Munich, Philipp Lahm, avait exprimé la même opinion dans un entretien au magazine allemand Bunte. "Pour celui qui le ferait (son "coming-out"), cela deviendrait très difficile", avait estimé le Bavarois. "Un footballeur connu pour son homosexualité s'exposerait à des commentaires injurieux."

En France, Yoann Lemaire, footballeur amateur dans le club du FC Chooz, dans les Ardennes, avait été pris à partie à l'été 2009 par l'un de ses coéquipiers. A l'échelon pro, les joueurs qui osent révéler leur homosexualité sont rares. Au début du mois, l'Américain David Testo, qui a évolué en Major League Soccer, a été l'une des exceptions à la règle du silence. "C'est comme porter un secret dans ses valises sans jamais être toi-même. Ça te sape toute ton énergie pour jouer, en plus de la pression liée à ta performance", avait déclaré l'ex-joueur de Montréal.

Ces paroles tranchent avec celles de Damiano Tommasi, qui explique que révéler son homosexualité pourrait "créer une gêne" dans un sport où on se déshabille. Mais où, plus que jamais, on ne se met pas à nu...