Le Clasico aura lieu le 20 novembre

  • A
  • A
Le Clasico aura lieu le 20 novembre
Partagez sur :

FOOTBALL - La rencontre entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain aura lieu le vendredi 20 novembre.

Le match de la 10e journée de Ligue 1, OM-PSG, a été fixé au vendredi 20 novembre par la Ligue de Football Professionnel (LFP). La rencontre avait été reportée dimanche dernier pour cause de grippe H1N1 dans l'effectif parisien où au moins trois joueurs avaient été touchés. Prévue initialement le samedi 21 novembre, les rencontre OM-Sochaux et Boulogne-Paris sont ainsi décalées au mercredi 2 décembre.La Ligue a tranché. Reporté en raison de la présence de trois cas de grippe H1N1 au sein de l'effectif parisien, le match comptant pour la 10e journée de Ligue 1 entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain aura lieu le vendredi 20 novembre. Réuni jeudi matin, la Ligue de Football Professionnel a connu une matinée agitée avant d'officialiser la décision. La Provence annonce ainsi que Robin Leproux, le président parisien, a quitté les lieux avant la fin, apparemment excédé par la tournure des évènements. De son côté, Antoine Kombouaré, visiblement agacé, a simplement déclaré: "On fait avec !". Une source proche du club parisien a en effet assuré que le PSG espérait en réalité être exonéré du 32e de finale de Coupe de France, qui marque l'entrée en lice des clubs de L1 (le 9 ou 10 janvier) pour jouer le Clasico à cette date-là.Dassier : "La date nous convient"Jean-Claude Dassier, le président de l'OM, a lui lâché un simple "La date nous convient". Elle obligera tout de même les Olympiens à jouer 13 rencontres d'ici la trêve. Cette date du 20 novembre chevauche cependant celle de la 14e journée. Ainsi les rencontres Marseille-Sochaux et Paris-Boulogne sont décalées au 2 décembre à 19h00. Une date qui pourrait être modifiée du côté de l'OM puisque le club provençal pourrait être susceptible de demander de décaler la rencontre, si jamais son match de Ligue des champions du 8 décembre face au Real Madrid s'avérait décisif.A travers un communiqué, la Ligue s'est justifiée en précisant que "cette date est la première possible. Elle permet de solutionner au plus tôt le problème du report de cette grande affiche de Ligue 1". Frédéric Thiriez a donc préféré décaler deux autres rencontres pour pouvoir régler au plus vite l'épineuse question de ce Clasico, qui s'annonce explosif après les incidents qui ont émaillé l'après-midi de dimanche dans la cité phocéenne. Quatrième acteur impliqué dans les négociations, Canal + a également accepté de voir son affiche se dérouler un vendredi, alors que la chaîne cryptée avait déclaré vouloir voir ce match jouer un dimanche.