Le champion tient son rang

  • A
  • A
Le champion tient son rang
Partagez sur :

A moins d'une semaine de la reprise du championnat désormais, le Match des Champions a officiellement ouvert les débats nationaux, samedi soir, à La Meilleraie. Sur son parquet, Cholet, le champion de France, a disposé d'Orléans, le tenant de la Coupe de France, après prolongation (85-79). Un petit coup d'arrêt pour des Orléanais qui jusqu'alors réalisaient une préparation impeccable.

A moins d'une semaine de la reprise du championnat désormais, le Match des Champions a officiellement ouvert les débats nationaux, samedi soir, à La Meilleraie. Sur son parquet, Cholet, le champion de France, a disposé d'Orléans, le tenant de la Coupe de France, après prolongation (85-79). Un petit coup d'arrêt pour des Orléanais qui jusqu'alors réalisaient une préparation impeccable. Il y avait un parfum de Pro A ce samedi soir à la Meilleraie, à quelques jours de la rentrée des classes et d'une première levée de championnat qui verra Cholet accueillir Pau-Lacq-Orthez sur ce même parquet. Plus tôt dans la semaine, par deux fois, l'Asvel et Le Mans avaient déjà eu l'occasion de s'étalonner l'un face à l'autre, mais c'était alors dans le cadre préliminaire de l'Euroligue. Or la confrontation franco-française du jour, prétexte du fameux Match des Champions, correspondait ni plus ni moins au lancement officiel de l'exercice 2010-2011 pour l'élite de l'Hexagone. A ce petit jeu à l'enjeu tout symbolique entre les champions de France choletais et les vainqueurs de la Coupe de France orléanais, les locaux ont eu le dernier mot. Non sans mal cependant puisque les deux équipes, dos à dos au buzzer (71-71), se sont départagées via la prolongation (85-79 en faveur du CB). Une première défaite dans cette pré-saison pour la nouvelle Entente, rebaptisée Orléans Loiret Basket durant l'été, laquelle avait enchainé jusqu'alors neuf succès en préparation, avant de dominer Mariupol, mardi, en tour préliminaire aller de l'Eurocoupe (80-76). Les ex-Villeurbannais décisifs D'abord étouffé par un Cholet sûr de son basket et porté par un Fabien Causeur tranchant et précis (20 points, 5 rebonds), Orléans a longtemps couru après le score (34-27) avant de revenir petit à petit dans le match. Aldo Curti (20 points, 5 passes) et l'ancien Villeurbannais J.R. Reynolds (16 points, 6 passes) se sont alors révélés précieux dans ce baroud d'honneur payant puisque, dans le sillage également d'un "Amiral" Sy percutant sous ses nouvelles couleurs (15 points, 6 rebonds), la formation de Philippe Hervé a fini par recoller au score, poussant le CB au-delà du temps réglementaire. Mais avec le polyvalent - bien que maladroit ce soir (6 sur 14 au shoot) - Samuel Mejia dans ses rangs (17 points, 6 passes, 6 rebonds) et un Vule Avdalovic manifestement déjà adopté (18 points), sans oublier un Antywane Robinson maître de son intérieur (8 rebonds), les Choletais parvenaient à faire la décision devant leur public (14-8 dans la prolongation), pour une victoire finale 85-79 qui augure sans doute d'une belle saison. Ce samedi soir en tout cas, tous les voyants semblaient au vert à La Meilleraie.