Le champion est à terre

  • A
  • A
Le champion est à terre
Partagez sur :

Dos au mur avant ce match 4 des quarts de finale de l'Euroligue, le Barça a de nouveau subi la loi du Panathinaïkos (78-67) sur ses terres, ce jeudi, voyant ainsi son rêve de jouer le Final Four à la maison s'envoler. De leurs côtés, le Maccabi Tel Aviv et Sienne, vainqueurs de Vitoria (99-77) et de l'Olympiakos (88-76), ont validé leur billet pour le dernier carré. Dans le même temps, Valence a remis les compteurs à égalité face au Real Madrid (2-2).

Dos au mur avant ce match 4 des quarts de finale de l'Euroligue, le Barça a de nouveau subi la loi du Panathinaïkos (78-67) sur ses terres, ce jeudi, voyant ainsi son rêve de jouer le Final Four à la maison s'envoler. De leurs côtés, le Maccabi Tel Aviv et Sienne, vainqueurs de Vitoria (99-77) et de l'Olympiakos (88-76), ont validé leur billet pour le dernier carré. Dans le même temps, Valence a remis les compteurs à égalité face au Real Madrid (2-2). PANATHINAIKOS-BARCELONE: 78-67 (Le Panathinaïkos est qualifié pour le Final Four)"Ce match sera remporté par l'équipe qui aura le plus fort caractère". Le technicien blaugrana, Javier Pascual, avait prévenu ses troupes avant ce match-couperet face au Panathinaïkos. Cela n'a pas suffi. Dans un O.A.K.A. Stadium surchauffé, totalement acquis à la cause des Grecs, les Catalans ont en effet concédé un troisième revers dans la série (78-67). Venu assister à ce combat de titans entre les deux derniers vainqueurs de l'Euroligue, Djibril Cissé aura pu apprécier tout l'engagement et toute la détermination des deux cadors européens durant le premier acte, les deux écuries se répondant systématiquement du tac-au-tac. Trop peu réalistes pour espérer rivaliser avec des locaux impériaux au shoot dans le troisième quart-temps, les Espagnols quittent la compétition la tête basse et peuvent nourrir des regrets de ne pas pouvoir défendre leur titre à la maison, au Palau Blaugrana. SIENNE-OLYMPIAKOS: 88-76 (Sienne est qualifié pour le Final Four) Étrillé par l'Olympiakos (89-41), au Pirée, pour sa première apparition dans ces quarts de finale de l'Euroligue, Sienne est parvenu à renverser la vapeur pour au final valider son billet pour le dernier carré, ce jeudi, à l'issue de sa troisième et dernière victoire glanée face aux Grecs (88-76). La formation de Simone Pianigiani n'a pas tardé à se mettre sur le devant de la scène dans ce match, reléguant même son adversaire du soir à 11 longueurs à l'issue du premier quart-temps. Un écart que les Italiens, portés par un Malik Hairston des grands soirs, avec 25 unités au compteur, parviendront à conserver jusqu'au coup de sifflet final. MACCABI TEL-AVIV-VITORIA: 99-77 (Le Maccabi Tel Aviv est qualifié pour le Final Four) Dominé sur le parquet de Vitoria (76-70) lors du match 1 de ces quarts de finale de l'Euroligue, le Maccabi Tel Aviv est parvenu à inverser la tendance lors des rencontres suivantes, en prenant la mesure des Espagnols par trois fois. Cette troisième victoire du Maccabi, la plus prolifique, avec à l'arrivée 22 points de plus que son adversaire du soir, lui permet de rallier en toute sérénité le Final Four de la compétition, aux côtés du Panathinaïkos et de Sienne. Avec 26 points passés aux Ibériques, Jérémy Pargo a été le grand artisan de la victoire et de la qualification des Israéliens pour le dernier carré. VALENCE-REAL MADRID: 81-72 (Le Real Madrid et Valence sont à égalité 2-2) Vainqueur du Real Madrid ce jeudi (81-72), pour sa quatrième apparition dans ces quarts de finale de l'Euroligue, Valence a remis les compteurs à égalité dans la série et s'est ainsi relancé dans la course au Final Four. Avec seize points au compteur, Omar Cook a propulsé ses coéquipiers vers la victoire et vers un cinquième match décisif qui aura lieu dans une semaine, à Madrid. Affaire à suivre !