Le Barça veut marcher sur le monde

  • A
  • A
Le Barça veut marcher sur le monde
Partagez sur :

FOOTBALL - Le FC Barcelone joue la suprématie mondiale samedi après-midi à Abu Dhabi, lors de la finale de la Coupe du monde des clubs face à Estudiantes.

Leader de la Liga et déjà auteur d'un quintuplé historique en 2009, le FC Barcelone a l'occasion de décrocher un nouveau titre, samedi à Abu Dhabi face à Estudiantes de la Plata, en finale de la Coupe du monde des clubs. Les Argentins de l'Estudiantes réussiront-ils là où le Real Madrid, Manchester United, l'Athletic Bilbao ou encore le Shakhtar Donetsk ont tous échoué ? Ou le FC Barcelone, qui a déjà mis la main sur cinq trophées cette année (Ligue des Champions, Liga, Coupe du Roi, Supercoupe d'Espagne et Supercoupe d'Europe) signera-t-il un sextuplé unique pour faire mieux encore que le Liverpool de Gérard Houllier ou le Manchester United de 1999 ? Voilà l'enjeu de la finale de la Coupe du monde des clubs.Dans ce contexte, Pep Guardiola n'aura pas besoin de s'éprendre dans de longs discours à quelques minutes du coup d'envoi. "Je ne leur ai encore rien dit pour le moment", avouait, à la veille de la rencontre, l'entraîneur barcelonais, qui sent ses joueurs "meilleurs qu'avant la demi-finale", sur le site officiel du club catalan. "Ils savent la chance que cela représente parce qu'ils connaissent la difficulté pour arriver à être ici." Iniesta privé de finaleFace à l'Estudiantes, les Barcelonais sont au pied de la dernière marche. "Nous sommes là pour gagner mais nous pouvons perdre", ajoute Guadiola. "Mais si nous perdons, je ne pense pas que cela changera l'opinion des gens sur notre saison. Cela ne remettra pas en cause ce que nous avons accompli. Le futur sera sombre parce qu'il nous sera impossible de faire mieux que cette saison. Notre seule obligation est de ne pas s'arrêter de travailler." Finaliste malheureux en 2006, battu par les Brésiliens du SC International, le Barça est conscient que la victoire ne sera pas acquise d'avance. "Cette équipe m'a surpris en bien", prévient l'entraîneur catalan. "Vous pouvez sentir leur caractère mais ils ne se contentent pas de courir, agresser et mordre. Ils sont bien organisés, notamment avec Veron et Benitez, sentent bien le jeu..." Le club catalan devra se passer d'Iniesta, victime d'une déchirure musculaire à la jambe gauche en demi-finale. "Il est si généreux dans les matches à enjeux, comme les matches de coupe... Il avait fait un tel effort pour être en finale de la Ligue des Champions. Nous avons d'autres joueurs mais je suis désolé pour lui. Il ne mérite pas ça." Le titre de champion du monde des clubs serait un lot de consolation approprié pour l'intéressé...