Le Barça et l'Inter surpris

  • A
  • A
Le Barça et l'Inter surpris
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le FC Barcelone et L'Inter Milan n'ont pas réussi à s'imposer lors de la 3e journée de la Ligue des champions.

Favoris du groupe F, le FC Barcelone et l'Inter Milan ont été tenus en échec lors de la 3e journée de la Ligue des champions, mardi. Si l'Inter a concédé le nul à San Siro face au Dynamo Kiev (2-2), le Barça a quant à lui connu la défaite face au Rubin Kazan (1-2).Le tirage au sort du Groupe F de la Ligue des champions, avec le Rubin Kazan et le Dynamo Kiev au programme, n'avait pas forcément inquiété le FC Barcelone et l'Inter Milan, ogres présumés de cette sixième poule. Qui aurait pu croire que le champion d'Europe et le quadruple champion d'Italie en titre connaîtraient autant de difficultés à mi-parcours ? La troisième journée disputée mardi a peut-être donné un éclairage nouveau à ce groupe puisque les quatre équipes se tiennent en un point.Auteur de son premier nul de la saison en championnat le week-end dernier à Valence (0-0), le Barça n'avait pas forcément préparé ce retour aux joutes européennes de la meilleure des manières. Et ce duel face au champion de Russie a confirmé que les Catalans ne marchaient plus sur l'eau. Toujours privés d'Henry, Messi & co étaient cueillis à froid dès la deuxième minute, sur une superbe frappe de Ryazantsev (0-1, 2e).Maladroits dans le dernier geste, les Blaugrana devaient attendre la reprise pour revenir à hauteur, grâce à l'inévitable Ibrahimovic (1-1, 47e) mais les joueurs de Kazan exploitaient une nouvelle contre-attaque pour reprendre l'avantage grâce à Gokdeniz (1-2, 73e). Le champion était à terre, rejoint en tête du groupe par son tombeur du jour.L'Inter toujours sans victoireLa tête de ce Groupe F, l'Inter Milan en rêvait. Les hommes de José Mourinho occupent désormais la dernière place après leur match nul face au Dynamo Kiev (2-2). Un résultat amplement mérité pour le champion d'Ukraine, qui aurait même pu l'emporter à Giuseppe Meazza. Les hommes de Valeri Gassaev ouvraient rapidement le score grâce à Mikhalik (0-1, 5e) avant de concéder l'égalisation à Stankovic (1-1, 35e). La joie des Nerazzurri était pourtant de courte durée puisque les joueurs du Dynamo repassaient tout de suite en tête, suite à un corner dévié dans ses propres filets par Lucio (1-2, 40e) alors que Samuel égalisait finalement de la tête (2-2, 47e) peu après.La prochaine journée, qui verra une inversion de ces deux matches dans quinze jours, vaudra donc son pesant d'or. Les ogres n'ont qu'à bien se tenir...