La santé de Gomis en question

  • A
  • A
La santé de Gomis en question
Partagez sur :

FOOT - Malgré le malaise vagal de Bafétimbi Gomis, mercredi, lors de l'entraînement de l'équipe de France, l'OL s'est montré rassurant.

Après le malaise de Bafétimbi Gomis, mercredi, lors de l'entraînement de l'équipe de France, les inquiétudes concernant l'attaquant lyonnais sont nombreuses. Du côté de l'OL, on se veut rassurant. L'image peut faire froid dans le dos. Elle rappelle des cas tragiques, de Marc-Vivien Foé à Antonio Puerta, ces joueurs tombés sur la pelouse sans jamais se relever. Alors quand Bafétimbi Gomis, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais, s'est écroulé mercredi lors d'un entraînement de l'équipe de France à Guingamp, victime d'un malaise vagal, un frisson a parcouru ses coéquipiers.De loin, Jean-Michel Aulas a lui aussi tremblé: "On ne peut pas ne pas être inquiet, ça fait peur à chaque fois, a rapidement réagi le président de l'OL sur I>Télé. Un malaise vagal, cela fait partie des choses qui peuvent arriver pour les gens qui ont cette constitution-là. Cela fait deux fois que ça arrive (trois, en fait, depuis qu'il est arrivé à Lyon, ndlr). Je suis inquiet, oui."Rapidement pris en charge par le staff médical des Bleus, qui avait été alerté par celui de l'OL, Gomis a pourtant repris l'entraînement quelques minutes après son malaise, un retour rassurant pour les témoins de cet incident, ses coéquipiers en premier lieu."Bafé est en bonne santé"Pour preuve, le message délivré par Emmanuel Ohrant, le médecin de l'Olympique Lyonnais, sur le site du club rhodanien. "Chez Bafé, tout a été décelé et tout est connu depuis l'âge de 17 ans, alors qu'il était encore au centre de formation de l'ASSE. Lui nous a même dit qu'il en avait eu un à 14 ans. Son premier gros bilan cardiaque a été fait en 2002, et devant la persistance de ses malaises, d'autres bilans ont été faits en 2004, 2005, 2007", explique-t-il, ajoutant que ces malaises sont liés à une "chute de tension et au stress".Reste qu'une part de doute subsiste, obligeant le médecin de l'OL à faire preuve d'une extrême prudence: "On essaie toujours de se remettre en question. Dès hier soir (mercredi), j'ai pris contact avec les médecins de l'Equipe de France, le service de cardiologie avec lequel on travaille sur Lyon pour voir si on pouvait faire quelques chose de plus. Notre rôle, c'est d'être sûr à 100% que Bafé est en bonne santé. Avec tout le suivi qui est fait aujourd'hui, je peux affirmer qu'il l'est. On n'est pas inquiets." Un message rassurant qui n'empêchera pas ceux qui assisteront à un nouveau malaise de Gomis de frissonner même le temps de quelques secondes...