La Route du Rhum en chiffres

  • A
  • A
La Route du Rhum en chiffres
Partagez sur :

La neuvième édition de la Route du Rhum s'élancera dimanche, à 13h02, de Saint-Malo. Quelques chiffres comme autant de repères: 1,4: la largeur, en mille, de la ligne de départ mouillée devant le pointe du Grouin. 3: le nombre de femmes inscrites au départ, Servane Escoffier (Saint-Malo 2015), Christine Monlouis (Un monde bleu tout en vert) et Anne Caseneuve (Naviguez Anne Caseneuve) 4: le nombre d'anciens vainqueurs de l'épreuve au départ de cette neuvième édition: Franck-Yves Escoffier (triple vainqueur en Multi 50 de 1998 à 2006), Michel Desjoyeaux (vainqueur en multicoque en 2002), Roland Jourdain (vainqueur en Imoca en 2006) et Lionel Lemonchois (vainqueur en multicoque en 2006). 5: le nombre de catégories de bateaux différentes sur cette Route du Rhum. Parmi elles, deux catégories de multicoques (Ultime et Multi 50), deux catégories de monocoques (IMOCA et Class40), et la catégorie Rhum. 7: la longueur, en kilomètres, des lignes téléphoniques installées au PC Presse et dans le village. 7: les nombre d'ouvertures d'écluses entre 15h22 le samedi 30/10 et 8h15 le dimanche 31/10 pour permettre la sortie de l'ensemble des bateaux engagés dans cette 9 e édition. 7 jours, 17 heures, 19 minutes et 6 secondes: le record de traversée entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre réalisé en 2006 par Lionel Lemonchois sur Gitana 11. 12: les hélicoptères qui voleront dans le ciel pour couvrir le départ de la course, le 31 octobre. 19: les bateaux concurrents qui arboreront un pavillon de soutien à Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs retenus en Afghanistan depuis le 29 décembre 2009. 22: l'âge du plus jeune marin de la compétition: Joris de Carlan (Generik) qui va disputer sa toute première Route du Rhum. Son père, Hervé, va lui aussi participer à la course pour la première fois sur son Multi50 (Delirium). 32: la longueur, en mètres, du plus grand bateau de la flotte, celui de Thomas Coville (Sodeb'O). 32 mètres de long, pour 16 mètres 50 de large et 32 mètres de hauteur de mât. 60: le nombre d'années du participant le plus âgé, Gilbert Chollet (Chimirec-EVTV). 85: le nombre de bateaux qui s'élanceront dimanche de Saint-Malo après les forfaits de Pierre-Yves Lautrou (L'Express-Sapmer) et Hubert Swets (AKA9 Fuji). 90: les navires à passagers déclarés aux affaires maritimes pour le jour du départ. 98: en secondes, le plus petit écart entre le vainqueur et son dauphin à l'arrivée de la course. Une photo-finish qui date de la première édition, en 1978, remportée par Mike Birch (Olympus), après 23 jours, 6 heures, 59 minutes et 35 secondes, devant Michel Malinovski (Kriter V). 350: le nombre de bénévoles présents à Saint-Malo. 576: en m², la taille du plus grand stand du village, celui de la Région Guadeloupe. 560: les journalistes accrédités pour l'événement à la date du samedi 23/10. Pour cette seule journée, 255 demandes ont été formulées. 780: le nombre d'accréditations distribuées aux skippers et à leurs équipes techniques. 1 055: en mètres, la longueur des pontons le long desquels sont amarrés les concurrents de cette édition 2010. 3542: en milles, la distance qui séparent Saint-Malo de Pointe-à-Pitre, soit 6560 kilomètres. 4 220: en pieds, la longueur cumulée des 86 bateaux de la flotte de cette édition 2010, soit 1 347 mètres. 7 335: en m², la surface totale du village de la course