L'Inter criblé de Bale

  • A
  • A
L'Inter criblé de Bale
Partagez sur :

La soirée de Ligue des champions de mardi a été marquée par un récital, celui de Gareth Bale face à l'Inter Milan. Auteur d'un triplé à l'aller (défaite 4-3), le Gallois de Tottenham a confirmé que jouer les champions d'Europe lui donnait des ailes en délivrant deux passes décisives lors de la victoire des Spurs (3-1) à White Hart Lane. En difficulté toute la soirée, Maicon a vécu un cauchemar.

La soirée de Ligue des champions de mardi a été marquée par un récital, celui de Gareth Bale face à l'Inter Milan. Auteur d'un triplé à l'aller (défaite 4-3), le Gallois de Tottenham a confirmé que jouer les champions d'Europe lui donnait des ailes en délivrant deux passes décisives lors de la victoire des Spurs (3-1) à White Hart Lane. En difficulté toute la soirée, Maicon a vécu un cauchemar. "Bale n'est pas une surprise pour ceux qui suivent le football anglais. Il a fait un grand match ce soir." Plutôt évasif le Maicon à l'heure d'évoquer son bourreau pour le site officiel de sa formation, l'Inter Milan, balayée mardi par une tempête venue du Pays de Galles, qui a fait rage jusqu'à White Hart Lane, l'antre d'une formation de Tottenham séduisante sous la houlette d'un incroyable Gareth Bale. En l'espace de deux confrontations face aux champions d'Europe, le milieu gauche a marqué les esprits d'un triplé inscrit sur la pelouse de San Siro à l'aller (3-4) à ses innombrables courses ponctuées de deux passes décisives au retour (3-1). Le jardin des Spurs a apprécié à sa juste valeur la prestation presqu'onirique d'un "gamin" âgé de 21 ans qui, 180 minutes durant, a fait boire le bouillon à Maicon, pourtant référence mondiale à son poste d'arrière latéral droit. Habituel rouleau compresseur à qui rien ne résiste, le Brésilien a trouvé à qui parler et si son apport offensif n'a pas été sujet à caution, ses qualités défensives ont été plus que mises à mal par le talent du natif de Cardiff. "Gareth Bale n'est pas facile à stopper, mais on aurait dû mieux le marquer quand il a trouvé des espaces. Maicon a été bon quand il a poussé devant, mais clairement il a eu du mal à défendre contre Bale, surtout quand celui-ci a trouvé des espaces parce que nous étions partis en contre après leur ouverture du score", analysait après coup Rafael Benitez sur le site de l'UEFA, dont le retour en Angleterre a été gâché par un magicien gallois. Lucide, le technicien espagnol n'a pu que constater l'impuissance de son international brésilien constamment débordé par les qualités athlétiques et l'intelligence d'un numéro 3 qui, en deux matches face aux champions d'Italie, a créé la sensation. L'éloge, signé de son entraîneur Harry Redknapp, sonne comme une juste récompense: "Bale a été incroyable. Il est infatigable. Certes il est rapide, il peut courir toute la journée, sans s'arrêter. Il est aussi capable de centrer, il est super du pied gauche en pleine course, il peut tirer, dribbler, jouer de la tête - il a tout. C'est aussi un gars super. Il n'y a pas plus gentil ni plus simple que lui. Il vient et il joue son football: c'est un petit gars fantastique." "Des moments torrides" Pas avare de compliments envers son poulain, le technicien anglais s'est montré moins tendre vis-à-vis de la victime auriverde d'un jour. "Il faut prendre en compte contre qui il jouait. Il était opposé à un arrière droit qui, avant ces deux matches, était invincible et considéré par beaucoup comme le meilleur arrière droit au monde. C'est comme un boxeur. Tu peux mettre K.O. tout le monde, mais quand tu te retrouves face à un champion, il faut être capable de reproduire la performance. Sans manquer de respect à l'arrière droit, Gareth lui a fait connaître les moments les plus torrides qu'on puisse souhaiter voir. C'était incroyable de le voir faire ça à un joueur d'une telle qualité." Nouvelle idole des Spurs, celui qui a éclos sous le maillot de Southampton avant de rallier la capitale anglaise en 2007 ne boude pas son plaisir après une prestation qui devrait lui valoir de sérieuses avances au mercato hivernal: "Je me fais plaisir en jouant mon football. A chaque fois qu'on a le ballon, tout le monde est plein d'énergie, ça aide de jouer dans une si bonne équipe. Quand l'équipe joue bien, c'est facile pour moi de bien jouer. J'ai aimé chaque minute de ce match." Pas sûr que Maicon soit du même avis.