L'heure des comptes pour les Bleus

  • A
  • A
L'heure des comptes pour les Bleus
Partagez sur :

FOOT - L'équipe de France entame, samedi, la dernière ligne droite des qualifications à la prochaine Coupe du Monde contre les Iles Féroé

L'équipe de France entame, samedi à Guingamp, la dernière ligne droite des qualifications à la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Les Iles Féroé à Guingamp et l'Autriche au stade de France sont au menu des Bleus pour assurer, au minimum, les barrages.Quel sera le choix de Raymond Domenech ? Confronté aux forfaits de plusieurs cadres, le sélectionneur de l'équipe de France va devoir faire des choix forts et efficaces pour composer son onze de départ dans l'optique du prochain match des Bleus, samedi à Guingamp, contre les Iles Féroé. Qui pour pallier les absences des irremplaçables Yoann Gourcuff et Franck Ribéry ? Qui pour composer la charnière centrale avec William Gallas ? Voilà les questions majeures auxquelles les observateurs attendent des réponses.Car plus qu'une simple victoire, il faudra convaincre les nombreux crédules au stade du Roudourou. Vainqueurs à Torshavn par la plus petite des marges en août dernier (1-0) grâce à un but de Gignac, les Bleus seraient bien mal inspirés de rééditer pareille performance samedi. Personne ne comprendrait un tel résultat à domicile face à la formation supposée la plus faible de ce groupe 7.Soigner le goal-averageSeul un feu d'artifice offensif redorerait un tant soit peu le blason d'une équipe de France moribonde depuis l'échec cuisant de l'Euro 2008. Plus qu'une question de prestige, il y a une véritable nécessité comptable pour les Tricolores. La différence de buts peut en effet jouer un rôle important au moment du bilan final. "Le goal-average va être important. Si on peut en mettre six comme il y a quelques années (6-0, le 13 octobre 2007 à Torshavn en qualification de l'Euro 2008, ndlr), ça sera le bienvenu." soulignait d'ailleurs Gaël Clichy dans la semaine.En cas de faux pas serbe à Belgrade contre la Roumanie, un succès ponctué de nombreux buts serait la meilleure façon de reprendre confiance tout en espérant à nouveau à la première place, directement qualificative pour l'Afrique du Sud. Problème, sans Ribéry et Gourcuff, les Bleus ont perdu leurs deux plus grands détonateurs offensifs. Avec ou sans Benzema dans l'équipe de départ, avec deux ou un seul attaquant de pointe, les hommes de Raymond Domenech devront se montrer efficaces et sans pitié. Il en va de leur présence en Coupe du Monde.