L'Australie compte sur Cooper

  • A
  • A
L'Australie compte sur Cooper
@ Reuters
Partagez sur :

TRI NATIONS - L'Australie fait son entrée dans la compétition face à l'Afrique du Sud.

TRI NATIONS - L'Australie fait son entrée dans la compétition face à l'Afrique du Sud. Libéré. Inculpé pour un cambriolage à Gold Coast, à 70 kilomètres au sud de Brisbane, en fin d'année dernière, Quade Cooper traînait ce boulet à son pied depuis sept mois. Un poids dont il s'est libéré la semaine dernière, blanchi dans cette affaire de vol d'ordinateurs, faute de preuve. "Je suis heureux que tout soit annulé. J'apprécie de pouvoir me concentrer uniquement à bien jouer pour l'Australie. Cette affaire est confidentielle donc je ne peux pas en dire plus. Je suis impatient de ce qui m'attend maintenant: beaucoup de rugby !", déclarait-il à sa sortie du tribunal, propos rapportés par The Sydney Morning Herald. Mais le jeune ouvreur australien, 22 ans, n'en avait pas encore tout à fait terminé avec la justice ce jour-là, convoqué quelques heures plus tard au siège de la Fédération australienne de rugby (ARU) pour avoir caché à ses employeurs un autre passage un mois plus tôt au tribunal, cette fois-ci pour avoir roulé sans permis. Sanction: une amende de 7.500 dollars australiens (un peu plus de 5.000 euros) pour cette "mauvaise publicité pour le rugby". Le garçon possède heureusement suffisamment d'arguments pour contrer cette sentence, conséquence de petites erreurs de jeunesse. Un talent né... en Nouvelle-Zélande L'ARU ne s'est d'ailleurs pas trompé en mettant tôt la main sur ce talent précoce, né en... Nouvelle-Zélande. Il n'a pas encore 19 ans quand il fait ainsi ses débuts dans le Super 12 avec sa province du Queensland. Fin 2008, ce jeune arrière polyvalent, capable de jouer à l'ouverture, au centre ou à l'arrière, franchit un nouveau palier en fêtant, à 20 ans, sa première sélection avec les Wallabies avec au passage l'essai de la victoire contre l'Italie. Le phénomène est lancé et Cooper engrange 15 sélections en moins de deux ans. Devenu un pilier chez les Reds, où il a compilé cette saison 171 points, record d'un certain John Eales effacé (155 points), le Wallaby s'impose naturellement en sélection. Au point de forcer Robbie Deans, le sélectionneur néo-zélandais de l'Australie, qui se satisfait du non-lieu accordé à son protégé, a lui faire une place à l'ouverture où la succession de Stephen Larkham, 102 sélections sous le maillot australien, 135 points à son compteur et un titre de champion du monde en 1999, reste un sujet sensible au pays. Longtemps dépositaire du poste, Matt Giteau est contraint de s'effacer, reculant au centre comme samedi à Brisbane face à l'Afrique du Sud. Et s'ils se méfieront de toute la traction arrière de l'Australie qui ne manque pas de talents avec Giteau donc, mais aussi James O'Connor, l'autre merveille australienne, ou encore Adam Ashley-Cooper et Drew Mitchell, les Springboks, qui ont eu l'occasion de voir le phénomène à l'oeuvre lors du Super 14, feront de Cooper leur cible privilégié pour couper les initiatives australiennes, faisant craindre un excès d'engagement des tenants du titre, sous pression après deux premières défaites contre les All Blacks et déjà sanctionnés de deux suspensions.