L’affaire des primes toujours pas finie

  • A
  • A
L’affaire des primes toujours pas finie
@ REUTERS
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Six joueurs n’auraient pas encore renoncé aux primes du Mondial.

L’affaire des primes n’a toujours pas livré son épilogue. Invité de Téléfoot dimanche matin, le président de la Fédération française de football, Fernand Duchaussoy, a affirmé que six joueurs n’avaient pas encore signé le document dans lequel ils disent renoncer à leurs primes de droit d’image du Mondial sud-africain.

Evra et Gignac

Depuis quelques semaines, la 3F égraine le nombre de joueurs manquants à leurs obligations. Ils étaient neuf, puis sept,… Désormais ils seraient encore six. Mais petite différence de taille : cette fois, le "boss" de la Fédération a donné les noms des retardataires.

Il s’agit de Patrice Evra, Williams Gallas, Nicolas Anelka, André-Pierre Gignac, Franck Ribéry et Marc Planus. En revanche, la Fédération refuse la polémique et préfère parler d’un problème administratif. "J'ai parlé à Patrice Evra et Franck Ribéry, ils sont d'accord, mais pour envoyer le papier c'est compliqué", a ainsi plaidé Fernand Duchaussoy sur TF1.

Le cas Planus

Nicolas Anelka a refusé tout simplement il y a un mois de passer par les instances françaises pour reverser la prime de la Coupe du monde. L’attaquant de Chelsea souhaite agir seul et redistribuer lui-même cet argent. William Gallas voudrait imiter Anelka mais Fernand Duchaussoy ne désespère pas de l’en dissuader.

Parmi les six joueurs qui n’ont toujours pas rempli leurs papiers, figure le nom de Marc Planus, défenseur des Girondins de Bordeaux. Contacté par RMC, le Bordelais a donné sa version des faits : "il (Duchaussoy, ndlr) a le droit de dire ce qu'il veut. Moi, je sais que j'ai signé le papier et que je l'ai renvoyé. Voilà, après, c'est à l'image de beaucoup de choses, cette histoire. Moi, j'ai signé le papier, mes primes iront au football amateur". D’après l’un de ses coéquipiers à Bordeaux, Marc Planus aurait signé le fameux papier ces derniers jours.

Monde amateur

Les trois millions d’euros issus de ces primes seront bien adressés au monde amateur, comme l’a confirmé le président Duchaussoy. Mais le mal est fait, cet énième épisode a érodé un peu plus l’image des Bleus après le fiasco de la Coupe du monde. Laurent Blanc, lui, a peut-être été directement inspiré par cette affaire pour établir sa liste pour le match France-Brésil. Aucun des six joueurs mentionnés n’a été appelé.