Kakuta, la nouvelle perle bleue

  • A
  • A
Kakuta, la nouvelle perle bleue
Partagez sur :

Gaël Kakuta a beaucoup fait parler de lui depuis son arrivée à Chelsea en 2007 à l'âge de 16 ans. Star des équipes de jeunes chez les Blues, l'ancien Lensois, dont la suspension de quatre mois a été levée début novembre, peut enfin jouer avec les professionnels, qui se déplacent à Manchester City samedi.

Gaël Kakuta a beaucoup fait parler de lui depuis son arrivée à Chelsea en 2007 à l'âge de 16 ans. Star des équipes de jeunes chez les Blues, l'ancien Lensois, dont la suspension de quatre mois a été levée début novembre, peut enfin jouer avec les professionnels, qui se déplacent à Manchester City samedi.Pour le grand public, Gaël Kakuta reste celui par qui le scandale est arrivé. Le joueur à cause de qui Chelsea a été interdit de recrutement jusqu'en 2011, après avoir débauché ce prometteur adolescent du côté du RC Lens. Lui-même, reconnu coupable d'avoir rompu son contrat avec les Sang et Or, a écopé dans l'affaire d'une suspension de quatre mois. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a finalement levé – provisoirement – cette double sanction au début du mois de novembre, pour le plus grand bonheur du club de l'ouest londonien et de son petit prodige.Malgré le risque encouru, les Blues savent qu'ils ne regretteront à priori pas bien longtemps le recrutement du natif de Lille, alors qu'il était seulement âgé de 16 ans. Et ce n'est pas le penalty décisif manqué par ce dernier pour sa deuxième apparition dans le groupe professionnel, mercredi dernier en quart de finale de la Carling Cup (3-3, 4 t.a.b 3), qui leur fera penser le contraire. "C'est moi qui l'ait choisi pour tirer le cinquième tir au but, confie son entraîneur Carlo Ancelotti. Je l'avais vu à l'entraînement et il est vraiment très bon dans cet exercice."Obi Mikel: "La seule manière de l'arrêter, c'est de lui mettre des coups !"Cet échec de Gaël Kakuta face à Paul Robinson à Ewood Park ne devrait donc pas peser sur son avenir à Chelsea. Et puis le technicien italien semble visiblement sous le charme de l'ancien Lensois. "Je n'ai jamais vu un joueur de cet âge aussi doué", concède l'ex-Milanais. Ses coéquipiers sont également admiratifs de ce joueur de poche (1,72 m) qui s'est offert une entrée tonitruante face à Wolverhampton pour ses grands débuts en Premier League (4-0). "En terme de qualité technique, il est le meilleur du club, avoue tout bonnement John Obi Mikel dans le Daily Mail. Quand il a le ballon, ses qualités sont tellement évidentes qu'on sent que c'est naturel. C'est un joueur fantastique et la seule manière de l'arrêter, c'est de lui mettre des coups. C'est ce que nous faisons à l'entraînement !"L'intéressé savoure quant à lui ses premiers pas réussis dans le championnat le plus médiatisé au Monde, avec un football qui correspond peut-être plus à ses qualités. "Le jeu y est beaucoup plus rapide, il y a plus de solutions, s'émerveille le ch'ti. On peut jouer en une ou deux touches de balles. C'est beaucoup mieux." Il aura l'occasion de prouver, et pourquoi pas samedi à Manchester City, qu'il est définitivement prêt à faire le grand saut, après avoir, malgré six mois d'absence en raison d'une double fracture à la cheville, trusté les distinctions dans les équipes de jeunes, de meilleur joueur à meilleur buteur. Une chose est sûre: Gaël Kakuta n'a pas fini de faire parler de lui.