Jouanno : "l’affaire est grave"

  • A
  • A
Jouanno : "l’affaire est grave"
@ REUTERS
Partagez sur :

La ministre des Sports souhaite attendre les conclusions de l'enquête.

Chantal Jouanno n'a pas traîné à réagir après la polémique sur l'affaire des quotas. Samedi, la ministre des Sports a décidé avec le président de la Fédération française de football (FFF), Fernand Duchaussoy de suspendre François Blaquart, le directeur technique national (DTN) de la FFF.

"Blanc n'est pas sur une logique raciste"

Chantal Jouanno souhaite attendre "les conclusions des enquêtes menées par la FFF et par l'IGJS (Inspection générale de la jeunesse et des sports), qui rendront leurs conclusions sous huit jours avant de se prononcer". Mais pour la ministre des Sports, "les propos de Laurent Blanc sont souvent pour dire qu’il défend le métissage" Et de poursuivre au micro d'Europe 1 : "il n’est pas du tout sur une logique raciste mais tout ça est très très confus. Donc je veux me prononcer la tête froide".

La ministre des Sports a réaffirmé, avec beaucoup de fermeté, sa volonté de faire la lumière sur cette affaire. "c’est grave dans les deux cas. Si les faits sont avérés, c’est grave et là je transmettrai tous les éléments au procureur pour qu’il poursuivre l’enquête et qu’il voit s’il y a lieu, ou non, de sanctionner pénalement". Et de conclure : "si les faits sont faux, c’est extrêmement grave parce qu’on a sali la réputation de personnes. On les a traînées dans la boue. Et dans ce cas-là, je souhaite qu’elles puissent porter plainte pour diffamation et on les épaulera s’il le faut".