John Terry accusé de racisme

  • A
  • A
John Terry accusé de racisme
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le joueur de Chelsea aurait injurié Anton Ferdinand. La police a ouvert une enquête.

Les journaux anglais ont déjà largement relayé l’affaire. Et ça ne risque pas de s’arrêter. Lors de la défaite (1-0) contre Queens Park Ranger dimanche dernier, le défenseur de Chelsea John Terry aurait asséné des injures racistes à l'encontre d'Anton Ferdinand. La Fédération anglaise de football (FA) et la police ont chacune décidé d’ouvrir une enquête. 

Terry nie les faits

"La FA va maintenant commencer à enquêter sur cette affaire", a-t-elle indiqué dans un communiqué. "La FA prend au sérieux toutes les accusations de discrimination ou d'insultes de ce genre". En parallèle, la police anglaise a ouvert sa propre enquête. 

Une vidéo montrant John Terry en train d’insulter son adversaire a été publiée sur de nombreux sites anglais comme celui du Guardian. Mais le capitaine de l'Angleterre affirme que ces images ont été mal interprétées. Il a démenti toutes les accusations de racisme.    

"Je suis déçu que les gens en soient arrivés à des conclusions fausses au sujet du contexte de ce qu'on me voyait en train de dire à Anton Ferdinand. Je ne dirais jamais une telle chose et je suis triste que les gens puissent le penser", a affirmé le joueur de Chelsea.           

Le soutien de son entraîneur

Le frère de Rio Ferdinand a jusque-là gardé le silence. Il est prévu qu'il rencontre mardi la direction de son club pour discuter de cette affaire et des éventuelles suites à donner. "Queens Park Ranger ne tolère le racisme sous aucune forme", a fait savoir le propriétaire des Queens Park Ranger, Tony Fernandes. 

De son côté, l'entraîneur de Chelsea, Andre Villas-Boas a tenu à apporter un soutien appuyé en conférence de presse. "Nous le soutenons complètement. C'est un joueur qui représente ce pays au plus haut niveau international". Et de conclure : "John Terry m'a dit que cet incident était un gros malentendu".