Inter-Chelsea, une affaire de banc

  • A
  • A
Inter-Chelsea, une affaire de banc
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Blues d'Ancelotti et l'Inter de Mourinho se retrouvent à San Siro.

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Blues d'Ancelotti et l'Inter de Mourinho se retrouvent à San Siro. "J'attends la rencontre contre Chelsea avec impatience parce qu'elle est spéciale pour moi, ça ne fait aucun doute. Je fais partie de l'histoire de ce club, c'est certain, nous verrons si Carlo Ancelotti en fera de même". Interrogé par le magazine anglais Nuts et fidèle à son habitude, Jose Mourinho ne s'est pas fait prier pour égratigner son homologue italien à l'heure où l'Inter Milan s'apprête à recevoir les Blues à San Siro, mercredi, lors des huitièmes de finale aller de La Ligue des champions. S'il confie ne nourrir aucun esprit de revanche envers le club londonien après son éviction en 2007, le Portugais ne serait assurément pas contre briller aux yeux des supporters de la formation qu'il a dirigée entre 2004 et 2007, lui qui rêve de faire son retour sur les pelouses de Premier League. "C'est bon d'être de retour", confiait-il récemment au Sun lors d'une visite courtoise à Stamford Bridge à l'occasion d'un match de championnat opposant Chelsea à Fulham, le 28 décembre dernier. "Je veux revenir et je ne suis pas le genre de type à masquer ses sentiments, avait-il avoué à cette occasion précisant toutefois: mais je ne quitte pas un club en milieu de saison pour en rejoindre un autre. Il n'y a donc aucune chance que je quitte l'Inter avant la fin de saison". Plus réservé dans ses interventions, Carlo Ancelotti reconnaît volontiers le talent du technicien portugais... quand il s'agit de "faire monter la tension. Mais ce n'est pas trop mon style", précise l'entraîneur des Blues. Pas si sûr... L'ancien coach de l'AC Milan s'est lui aussi laissé prendre au jeu des petites déclarations. "Avec tout ce qu'il fait, toute l'Italie supportera Chelsea mercredi, sauf les fans de l'Inter bien sûr", a glissé Ancelotti. Certainement un reste de la rivalité qui l'a mis aux prises avec The Special One durant la saison 2008-2009 sur les pelouses de Serie A ! Mais, c'est oublier peut-être que Jose Mourinho - récemment suspendu trois matches en championnat - n'est jamais aussi à son aise que face à la critique. Et l'optique de s'offrir un retour triomphant, dans trois semaines, à Stamford Bridge, ne sera pas pour lui déplaire.