Intenable Lehmann

  • A
  • A
Intenable Lehmann
Partagez sur :

FOOTBALL: Jens Lehmann possède un caractère bien défini qui fait de lui un gardien atypique en Allemagne.

Avec son tempérament bien défini, le portier de Stuttgart, Jens Lehmann a fait parler de lui ces derniers temps notamment en se mettant à dos la direction de son club. S'il est un joueur qui ait défrayé la chronique outre-Rhin ces derniers jours, c'est bien Jens Lehmann. Pas un jour sans que le fringant quadragénaire ganté ne fasse parler de lui... En mal plus qu'en bien ! Car en dépit de son nom, son expérience et les quelques réminiscences de ses plus belles parades, ça et là, ce n'est plus par ses prouesses dans le but que le gaillard se fait remarquer désormais mais par son caractère, de plus en plus affirmé au fil des ans.Portier atypique s'il en est, le gardien de Stuttgart a déployé ces temps-ci des trésors d'impulsivité et de bêtise pour s'extraire de la marge... Pari réussi ! Le voici sorti du rang pour les trois prochains matches du VfB, soit jusqu'à la fin du mois de janvier, trêve hivernale oblige. A l'origine de cette mise au ban dictée par la commission de discipline de la Fédération allemande de football, le coup de sang de l'ancien Gunner à l'encontre de l'attaquant burkinabé de Mayence, Arisitide Bancé, le week-end dernier. Alors que Stuttgart tient sa première victoire en championnat depuis neuf journées, à trois minutes du coup de sifflet final, Lehmann, ballon en main, bouscule son adverse et le piétine allègrement, en représailles d'une précédente altercation. Bilan: carton rouge, pénalty pour Mayence et une égalisation privant les siens de deux points. Forcément rageant alors que le VfB ne possède aucune marge par rapport à la zone rouge à l'heure actuelle. Et d'autant plus accablant pour le fautif qu'il s'était déjà illustré quelques jours auparavant."Très motivé afin de finir en beauté sa carrière"Si sa petite commission entreprise en plein match de Ligue des Champions face aux Roumains de l'Unirea Urziceni – un match capital dans la perspective des huitièmes de finale – aurait pu coûter cher à son équipe mais relève finalement de l'anecdote amusante, son coup de gueule à l'égard de ses dirigeants une semaine plus tôt ne peut en revanche passer inaperçu. Au lendemain de la nomination de Christian Gross à la place de Markus Babbel, faute de résultats, Jens Lehmann s'était permis de commenter ainsi la décision de la direction: "S'ils courbent tout le temps l'échine devant eux, cela va devenir difficile de ne plus faire ce que ces supporters exigent." Une réflexion qui lui avait alors valu une amende de 40 000 euros. Royalement ignorée dans un premier temps par l'intéressé...Et pourtant, tout semble aujourd'hui rentré dans l'ordre du côté de Stuttgart. "Nous avons eu un entretien, les choses ont été éclaircies et il a accepté l'amende et l'avertissement, précisait jeudi Horst Heldt, le directeur sportif du club , dans un communiqué. Il va être suspendu, mais son contrat court jusqu'au 30 juin 2010." Une manière de rappeler que le VfB Stuttgart compte bien s'appuyer sur son vétéran pour honorer sa qualification en huitièmes de finale de la Ligue des Champions et surtout pour se donner de l'air en Bundesliga. Christian Gross, lui, s'attend à récupérer en janvier un gardien "très motivé afin de finir en beauté sa carrière". Même s'il estime, avec son bon sens suisse, que le garçon "gagnerait à être plus calme." A 40 ans, il y a fort à parier néanmoins qu'on ne le changera plus...