Hirvonen émerge du rouge

  • A
  • A
Hirvonen émerge du rouge
Partagez sur :

Malgré une journée placée sous le signe du double chevron en termes de victoires en spéciale, le rallye de Suède a été marqué par la prise de pouvoir de Mikko Hirvonen, samedi. A la veille de l'ultime étape, le fer de lance du team Ford, vainqueur à Karlstad l'an passé, devance Mads Ostberg et Petter Solberg. Cinquième, Sébastien Ogier n'a pas renoncé à la gagne, au contraire de Sébastien Loeb.

Malgré une journée placée sous le signe du double chevron en termes de victoires en spéciale, le rallye de Suède a été marqué par la prise de pouvoir de Mikko Hirvonen, samedi. A la veille de l'ultime étape, le fer de lance du team Ford, vainqueur à Karlstad l'an passé, devance Mads Ostberg et Petter Solberg. Cinquième, Sébastien Ogier n'a pas renoncé à la gagne, au contraire de Sébastien Loeb. Huit scratches en neuf spéciales, c'est un samedi faste qu'a vécu le clan Citroën sur le rallye de Suède. Après un vendredi noir, marqué par l'impuissance de Sébastien Loeb en position d'ouvreur, le double chevron a repris des couleurs, montrant enfin à son avantage le rouge écarlate de sa DS3 d'usine. Avec le concours il est vrai d'un Petter Solberg auteur de trois scratches - dont la Super Spéciale nocturne - et qui reste à ce jour le meilleur ambassadeur de Citroën, du haut de sa troisième place. Au terme de la deuxième étape, le pilote norvégien, qui court cette année encore pour son propre compte, accuse moins de neuf secondes de retard sur un Mikko Hirvonen qui a pris les commandes du rallye dans la onzième spéciale, après neuf chronos disputés sous la coupe du surprenant Mads Ostberg, deuxième à 7"4 ce soir. Derrière le leader du team Ford et son dauphin estampillé Stobart, ça se bouscule à la veille de la dernière étape puisque, outre Petter Solberg, Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier demeurent de sérieux prétendants à la victoire. Relégués respectivement à 10"9 et 15"8 du sommet, le Finlandais de Ford et le Gapençais de Citroën, qui laisseront à Mikko Hirvonen le soin de balayer la route dimanche, ont encore leur mot à dire en ce week-end inaugural. Ce n'est hélas pas le cas de Sébastien Loeb, lequel a néanmoins eu le mérite d'attaquer ce samedi pour s'offrir quatre chronos et réduire son déficit de 2'48 à 1'42. "On attaque mais on n'a aucune chance de revenir aux avant-postes", confiait l'Alsacien ce matin, sans illusion aucune. Avec encore près d'1'30 de retard sur son premier devancier, son coéquipier Sébastien Ogier, le septuple champion du monde devra certainement se contenter de sa sixième place actuelle pour lancer sa saison 2011. LE FILM DE LA 2e ETAPE: ES16: La Super Spéciale pour Solberg Petter Solberg s'est adjugé un troisième scratch ce samedi sur le rallye de Suède, à l'occasion de la seconde Super Spéciale de Karlstad. Le Norvégien a alors grillé la politesse pour quelques dixièmes à Jari-Matti Latvala et Per Gunnar Andersson. Au classement général, les places restent chères, moins de 16 secondes séparant Mikko Hirvonen, le leader, de Sébastien Ogier, 5e. ES15: Les DS3 continuent leur moisson Deux scratches pour Petter Solberg, un pour Sébastien Ogier, et quatre désormais pour Sébastien Loeb sur la seule deuxième étape du rallye de Suède. Vainqueur de l'ES15 devant les DS3 des deux autres pilotes suscités, l'Alsacien a confirmé sa montée en puissance sur la manche inaugurale de la saison WRC, sans toutefois se replacer dans la course à la victoire. Avant l'ultime Super Spéciale du jour, Loeb reste à 1'41 du leader Mikko Hirvonen. Pour Solberg et Ogier en revanche, l'espoir demeure permis, les deux hommes n'accusant respectivement que 9"9 et 14"8 de retard sur la tête du classement général. ES14: Ogier prend le relais Et Citroën de continuer sa moisson en ce samedi après-midi. Après deux scratches signés Sébastien Loeb, Sébastien Ogier a pris la relève dans l'ES14 du rallye de Suède, imposant sa DS3 devant celle de son coéquipier et la Fiesta de Jari-Matti Latvala. Au classement général, le Gapençais revient ainsi à 14 secondes de la quatrième place occupée par Petter Solberg. Mikko Hirvonen reste en tête avec 6"2 d'avance sur Mads Ostberg. ES13: Loeb insiste Vainqueur de l'ES12 ce samedi après-midi, Sébastien Loeb a récidivé dans la 13e spéciale du rallye de Suède, aux nez et aux barbes de Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala. Plus en retrait sur ce chrono, à une vingtaine de secondes, Mikko Hirvonen reste néanmoins aux commandes du classement général, mais avec 6 dixièmes seulement de marge par rapport à Mads Ostberg. Ogier et Loeb pointent toujours en 5e et 6e positions, à 46"2 et 2'10 respectivement du leader. ES12: Loeb se reprend, Hirvonen accélère Victime d'une nouvelle crevaison lors de l'ES10, samedi matin, Sébastien Loeb a vite réagi en remportant la douzième spéciale du rallye de Suède. Le champion du monde français a devancé Jari-Matt Latvala (+6'5) et Sébastien Ogier (+6"7) mais reste sixième au classement général, dominé par Mikko Hirvonen, qui compte désormais 12"6 d'avance sur Mads Ostverg, à la peine lors de ce temps scratch avec une huitième place à 24"6 de l'Alsacien. ES11: Hirvonen passe en tête ! Changement de leader en tête du classement général du rallye de Suède, première étape du championnat du monde WRC. Mikko Hirvonen a pris les commandes à l'issue de la onzième spéciale, courue ce samedi midi. Une ES11 que le Finlandais a pourtant terminée à la cinquième place à 11"0 de Petter Solberg. Mais le pilote Ford a profité des difficultés de Mads Ostberg, sixième de ce temps scratch (+11"7), pour lui chiper les rênes pour seulement 0"3. Sébastien Loeb (+15"1) est toujours à la traîne au général, à désormais +2'43"6 du nouveau leader. ES10: Loeb crève encore ! Décidément, ce Rallye de Suède tourne au cauchemar pour Sébastien Loeb. Tout comme la veille, en fin de journée, le pilote Citroën a de nouveau été victime d'une crevaison ce samedi dans ES10. Loeb, pourtant auteur d'un premier temps scratch dès la première spéciale du jour, est rattrapé par la poisse et abandonne près de 30 secondes sur ce tronçon à l'Ukrainien Gorban, le plus rapide sur ce tronçon au volant de sa Mitsubishi Lancer, mais surtout encore 12"7 sur les meilleurs, et notamment Per Gunnar Andersson sur sa Fiesta, pour émarger à la 6e place à désormais 2'39" secondes du toujours leader, Mads Ostberg (Ford Stobart). Ce dernier achève une matinée compliquée, au cours de laquelle le Norvégien a dilapidé ses 14"8 secondes d'avance du départ pour maintenir son leadership d'un souffle (+0"4). Alors qu'il était dans le coup, Petter Solberg est pénalisé de 10 secondes pour un pointage en retard au point de contrôle. ES9: Solberg oui, Ostberg non Deuxième de l'ES8, Petter Solberg a passé la vitesse supérieure samedi matin en signant le meilleur temps lors de la neuvième spéciale du rallye de Suède. Mikko Hirvonen (+1"4) et Jari-Matti Latvala (+2"3) l'ont suivi de près, Sébastien Loeb terminant à la sixième place (+5"3). Au classement général, Mads Ostberg a encore perdu un peu de terrain sur Mikko Hirvonen puisqu'il ne possède plus que 3"9 d'avance sur le Finlandais après sa cinquième place sur ce temps scratch (+4"2). ES8: Loeb se lève du bon pied Sébastien Loeb, qui a vécu une première journée chaotique sur les routes enneigées du rallye de Suède, s'est levé du bon pied ce samedi matin. Le Français, toujours sixième au général, a remporté la huitième spéciale avec... 0"1 d'avance seulement sur Petter Solberg et 2"1 sur Jari-Matti Latvala. Sixième de cette ES8 à 10"4 du champion du monde, Mads Ostberg est toujours leader de cette première manche de la saison WRC avec 6"7 d'avance sur Mikko Hirvonen.