Hamilton seul dans la nuit

  • A
  • A
Hamilton seul dans la nuit
Partagez sur :

F1 - Lewis Hamilton a remporté, dimanche, sa deuxième victoire de la saison en s'imposant lors du Grand Prix de Singapour.

Lewis Hamilton s'est adjugé le Grand Prix de Singapour, dimanche en nocturne, le deuxième de sa saison après celui de Hongrie. Le pilote britannique, au volant de sa McLaren, a devancé Timo Glock (Toyota) et Fernando Alonso (Renault).Lewis Hamilton a enregistré dimanche à l'occasion du Grand Prix de Singapour le onzième succès de sa carrière en Formule 1. Vainqueur en Hongrie, puis deuxième à Valence, le pilote McLaren restait sur un abandon à Spa-Francorchamps et une douzième place en Italie, alors qu'il était encore troisième à l'entame du dernier tour. Lors de cette 14e épreuve de la saison, disputée en nocturne sur un circuit tracé en pleine ville comptant 61 tours, le champion du monde en titre a parfaitement su maîtriser les éléments. Parti en pole position pour la troisième fois cette saison, le Britannique a mené la course quasiment de bout en bout, résistant à la pression de Sebastian Vettel, puis à celle de Fernando Alonso. Longtemps deuxième, le pilote allemand, a cru pouvoir réaliser la bonne affaire du week-end, mais il a été sanctionné d'une pénalité pour vitesse excessive dans les stands à l'occasion de son deuxième arrêt réalisé lors du 39e tour. Il doit finalement se contenter de la quatrième place ce qui lui permet tout de même de grappiller des points aux Brawn de Jenson Button et Rubens Barrichello, respectivement 5e et 6e, au classement du championnat du monde.Déception pour GrosjeanSon coéquipier chez Red Bull, Mark Webber, à la lutte pour une place sur le podium, a en revanche été contraint à l'abandon. L'Australien est parti en tête-à-queue, suite à une rupture du disque de freins avant droit de la RB5. De son côté, Fernando Alonso a redonné le sourire à Renault en montant sur le podium pour la première fois cette saison.L'Espagnol, dont le départ à la fin de la saison a été confirmé par le directeur exécutif de l'écurie au losange, Jean-François Caubet, au micro de TF1: "Renault sera toujours sa famille. Nous allons le regretter mais il nous regrettera aussi", a terminé la course sur la troisième marche, derrière Timo Glock. Une bonne nouvelle pour Toyota qui n'avait plus marqué le moindre point depuis trois Grands Prix. Contrairement à son coéquipier ibérique, Romain Grosjean a en revanche connu une cruelle désillusion. Le pilote français a dû abandonner dès le 3e tour, victime d'un problème de frein. Après quatre courses disputées en F1, le Tricolore n'a toujours pas marqué le moindre point et a dû s'arrêter prématurément à deux reprises.A trois courses du terme de la saison, Brawn GP a accentué son avance sur Red Bull au classement constructeurs, alors que Jenson Button et Rubens Barrichello ont parfaitement su limiter la casse face à Sebastian Vettel, qui voit ses rêves de titre s'envoler de plus en plus.