Guingamp en deçà de ses ambitions

  • A
  • A
Guingamp en deçà de ses ambitions
Partagez sur :

LIGUE 2 - Guingamp espère quitter la zone rouge à l'occasion d'un déplacement périlleux à Nantes en conclusion de la 14e journée.

Avant-dernier du classement avant son déplacement à Nantes, lundi, Guingamp est bien loin de ses ambitions de début de saison. Face à des Canaris aux portes du podium, l'équipe bretonne ne doit pourtant pas laisser passer l'occasion de redorer son blason en conclusion de la 14e journée de Ligue 2. Avec huit points pris sur douze possibles lors des quatre premières journées, l'En Avant Guingamp semblait jouer la partition qu'on lui avait attribuée, à savoir celle d'un prétendant aux premières places, auteur d'un recrutement ambitieux. Malgré les départs d'Oruma et d'Eduardo, les arrivées de Grax, Giresse, Scarpelli et Delgado ressemblaient à un mercato de qualité. Mais l'incapacité chronique à s'imposer à domicile, ajoutée aux cinq couacs consécutifs à l'extérieur ont fait plonger peu à peu Guingamp à la 19e place.La thèse des recrues nombreuses et des automatismes longs à trouver peuvent aider à comprendre le début de saison manqué des joueurs de Victor Zvunka. Mais les raisons de cet enlisement s'expliquent surtout par l'inefficacité des attaquants bretons. Avec huit buts en treize journées, Guingamp est de loin la plus mauvaise attaque du championnat, et son meilleur buteur, Matthieu Scarpelli, n'a inscrit que deux petits buts. Autre symbole de cette stérilité offensive, l'ancien Stéphanois Sébastien Grax, auteur d'un seul but en neufs matches joués. Pourtant les Costarmoricains devront trouver des motifs d'espoir s'ils veulent ramener quelque chose de leur déplacement à Nantes lundi, lors de la 14e journée de ligue 2.C'est un gouffre de douze points qui sépare Nantes de Guingamp au classement. Cependant, la gifle reçue par les Canaris au Havre (4-0) il y a une semaine, et les matches nuls concédés à La Beaujoire lors des dernières sorties face à Laval (0-0) et Metz (2-2), laissent entrevoir une baisse de régime dont pourraient profiter les Guingampais. La capacité des attaquants de l'En Avant à retrouver le chemin des filets sera l'un des points clé pour ramener un bon résultat, eux qui n'ont plus marqué à l'extérieur depuis la première journée de championnat et la victoire à Ajaccio (1-0). L'issue du match dépendra également de la réaction des Nantais après l'humiliation subie au stade Jules-Deschaseaux. Les joueurs de Gernot Rohr, vexés, voudront certainement réagir, mais rien n'exclut que le doute ne les submerge.