Grosjean sur la sellette ?

  • A
  • A
Grosjean sur la sellette ?
Partagez sur :

F1 - Les résutats du pilote franco-suisse Romain Grosjean n'auraient pas convaincu les responsables de l'écurie Renault.

Introduit en F1 par Renault cette saison en remplacement de Nelsinho Piquet, Romain Grosjean n'est pas assuré de conserver sa place au sein de l'écurie au losange l'an prochain. Les performances du Franco-Suisse n'auraient pas convaincu les responsables de Renault.Convié dans le second baquet du team Renault au lendemain de l'éviction de Nelson Piquet Junior, en août dernier, Romain Grosjean a depuis lors disputé cinq Grands Prix sous la bannière du losange. Malgré une première encourageante à Valence, sanctionnée d'une 15e place, celui qui avait débuté la saison en GP2 a ensuite enchaîné deux abandons et deux modestes 15e et 16e positions. En coulisses, il se murmure que des tractations seraient déjà amorcées pour adjoindre à Robert Kubica, introduit le 7 octobre dernier en lieu et place d'un Fernando Alonso parti chez Ferrari, une doublure plus expérimentée que ne peut l'être Romain Grosjean.S'attendant à "un défi de taille" en 2010, étant donné que "pas mal de choses de sont passées chez Renault ces derniers mois" – une allusion directe au fameux "crashgate" de Singapour et au chambardement de l'organigramme qui s'en est suivi - le pilote polonais de 24 ans n'a du reste pas manqué de se prononcer sur la question, jeudi, en marge des préparatifs du Grand Prix du Brésil qui se courra dimanche à Interlagos.Kubica: "l'écurie et moi-même cherchons un second pilote fort""Je crois que Renault est en train de regarder plusieurs noms expérimentés pour l'an prochain, a-t-il ainsi soufflé à la presse. "Je n'essaierai pas d'influencer le choix de mon futur partenaire. J'ai simplement mes préférences personnelles. [...] L'écurie et moi-même cherchons un second pilote fort pour avoir une bonne équipe et j'espère que Renault choisira le meilleur." Le meilleur, ce pourrait être Nick Heidfeld, son second actuellement chez BMW, voire Timo Glock ou Adrian Sutil, deux autres pistes que l'écurie au losange étudierait aujourd'hui. A moins que Romain Grosjean ne profite des deux derniers actes de la saison pour frapper un grand coup.