Gress retrouve Strasbourg

  • A
  • A
Gress retrouve Strasbourg
Partagez sur :

Retour aux sources pour Gilbert Gress qui a été nommé au poste d'entraîneur de Strasbourg, jeudi. Champion de France en 1979 avec le Racing, l'«ange de La Meinau» s'est engagé pour un an, avec une reconduction automatique en cas de montée en Ligue 1, en remplacement de Jean-Marc Furlan.

Retour aux sources pour Gilbert Gress qui a été nommé au poste d'entraîneur de Strasbourg, jeudi. Champion de France en 1979 avec le Racing, l'«ange de La Meinau» s'est engagé pour un an, avec une reconduction automatique en cas de montée en Ligue 1, en remplacement de Jean-Marc Furlan.Depuis que le Racing Club de Strasbourg a échoué dans sa quête de remontée, à Montpellier (2-1) lors de la dernière journée de championnat, le club alsacien est dans l'oeil du cyclone. Récemment, Léonard Specht, 55 ans et ex-joueur emblématique du club, a succédé à Philippe Ginestet au poste de président. Ce dernier avait présenté sa démission tirant de son propre aveu l'échec sportif d'un club n'étant pas parvenu à remonter en Ligue 1 un an après l'avoir quittée. Aussi, regrettait-il publiquement d'avoir fait venir Jean-Marc Furlan, licencié officiellement mercredi par le biais d'un courrier recommandé. Dès lors, la direction pouvait faire appel à un nouvel entraîneur. C'est ce qu'elle a fait, ce jeudi, lors d'une conférence de presse au stade de La Meinau, en nommant Gilbert Gress.Ce natif de Strasbourg est un ancien de la maison. D'abord parce qu'il a évolué en tant que joueur sous les couleurs du Racing, de 1959 à 1966. Ensuite car il a déjà entraîné le RCS à deux reprises, entre 1977 et 1980, puis entre 1991 et 1994. "L'ange de La Meinau" a conduit notamment le club à son seul titre de champion de France, en 1979, et lui a permis d'accéder à l'élite, en 1992. Gress débarque avec Pascal Janin, ancien responsable du centre de formation du Racing, de 1989 à 1995, et ex-entraîneur de Brest (Ligue 2) qui, contrairement à lui, est titulaire d'un Diplôme d'entraineur professionnel de football (DEPF). L'objectif est la montée"Un sentiment de fierté m'accompagne en ce moment. Je suis honoré que le club ait fait appel à moi. Mais le plus dur commence maintenant. Il y aura du travail. Je suis là pour apporter mon savoir et donner du caractère à cette équipe. Elle a du talent, c'est indéniable. Il s'agit d'un beau challenge", a confié, au site internet du club, le technicien strasbourgeois. Le Racing Club de Strasbourg, avec Léornard Specht à sa tête et Gilbert Gress aux commandes de l'équipe première, fait donc du neuf avec du vieux. Une sorte de retour vers le futur. Un futur que le nouveau coach du RCS souhaite en Ligue 1: "Çà va être difficile mais l'objectif est évidemment de remonter immédiatement". Ce voeu, Gilbert Gress, l'ancien "ange de La Meinau", va tenter de l'exhausser.