Gilbert conclut en beauté

  • A
  • A
Gilbert conclut en beauté
Partagez sur :

Déjà lauréat du Tour de Lombardie la saison dernière, Philippe Gilbert a récidivé samedi en remportant la dernière épreuve du calendrier ProTour avec quelques secondes d'avance sur l'Italien Michele Scarponi, l'Espagnol Pablo Lastras complétant le podium. Vainqueur jeudi du Tour du Piémont, le Belge a ainsi signé sa sixième victoire de l'année pour conclure 2010 en beauté.

Philippe Gilbert finit fort! Déjà lauréat du Tour de Lombardie la saison dernière, le Belge a récidivé samedi en remportant la dernière épreuve du calendrier ProTour avec quelques secondes d'avance sur l'Italien Michele Scarponi, l'Espagnol Pablo Lastras complétant le podium. Vainqueur jeudi du Tour du Piémont, Gilbert a ainsi signé sa sixième victoire de l'année pour conclure 2010 en beauté. Après avoir réalisé l'exploit l'an dernier de mettre fin à huit années de domination italienne sur le Tour de Lombardie, Philippe Gilbert a confirmé samedi qu'il était un redoutable compétiteur en remportant de nouveau la classique des feuilles mortes, disputée dans des conditions climatiques particulièrement difficiles. Victorieux jeudi sur le Tour du Piémont, comme la saison dernière, le coureur de la formation Omega Pharma-Lotto a assumé son statut de favori en s'imposant en solitaire, avec treize secondes d'avance sur son compère d'échappée Michele Scarponi, qui a été contraint de lâcher prise à cinq kilomètres de l'arrivée. Sacré champion du monde à Melbourne début octobre, Thor Hushovd, considérablement gêné par le froid et la pluie, mais aussi l'introduction d'une nouvelle difficulté dans le parcours, le Colma di Sormano (9,5 km à 6,6 % de pente, à 41 kilomètres de l'arrivée), n'a pas pu se mettre en évidence avec son maillot arc-en-ciel, lors de cette dernière épreuve du calendrier ProTour. Philippe Gilbert et Vicenzo Nibali, accompagnés de Pablo Lastras et Michele Scarponi, ont en revanche profité de la descente de ce col pour creuser l'écart avec le peloton et revenir, puis déposer l'homme de tête, le Néerlandais Bauke Mollema, qui avait fait le trou dans la montée. Victime d'une chute sans gravité dans un virage, Nibali y a lui perdu de précieuses secondes. En bas de la descente, Gilbert profitait de l'occasion pour partir seul, à 25 kilomètres de la ligne d'arrivée. Malgré Scarponi... Un pari risqué pour le Belge, qui, sous une pluie battante, attendait finalement le retour de Scarponi pour tenter de résister aux autres poursuivants. Conscient de ses limites face au Wallon, le coureur de la formation Androni Giocattoli, qui portera les couleurs de la Lampre la saison prochaine, ne limitait pourtant pas ses efforts pour maintenir l'écart. Mais, trop juste et ralenti par un saut de chaîne, il ne pourra résister à l'accélération du natif de Verviers dans l'avant-dernière montée, située à environ cinq kilomètres de l'arrivée. C'est donc en solitaire et avec treize secondes d'avance sur le Transalpin que Philippe Gilbert décroche son sixième succès de la saison après l'Amstel Gold Race, une étape du Tour de Belgique, deux du Tour d'Espagne et le Tour du Piémont. L'Espagnol Pablo Lastras, arrivé avec 55 secondes de retard, a obtenu quant à lui la troisième place. "C'était très difficile de courir aujourd'hui. Il a fait très froid toute la journée, et il a beaucoup plu", a déclaré à l'issue de la course le vainqueur du jour, qui n'est toujours pas rassasié de succès: "Mon prochain objectif est de gagner Liège-Bastogne-Liège".