Gignac, le détonateur

  • A
  • A
Gignac, le détonateur
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Auteur d'un doublé face aux Iles Féroé (5-0), André-Pierre Gignac a marqué les esprits sous le maillot tricolore.

Actuellement en manque de réussite en L1, André-Pierre Gignac a retrouvé son instinct de buteur avec l'équipe de France samedi à Guingamp face aux Iles Féroé (5-0). Auteur des deux premiers buts des Bleus, l'attaquant du TFC a sûrement marqué des points aux yeux du sélectionneur Raymond Domenech, mais Karim Benzema a aussi tiré son épingle du jeu en fin de match.Meilleur buteur de L1 la saison dernière avec 24 réalisations, André-Pierre Gignac ne connaît pas la même réussite avec le TFC cette saison. En huit rencontres disputées en championnat, l'attaquant toulousain n'a en effet inscrit qu'un seul but pour l'instant. Mais sa prestation en équipe de France, face aux Iles Féroé samedi à Guingamp (5-0), va peut-être lui servir de déclic. Titularisé en attaque, avec Nicolas Anelka en soutien, Thierry Henry et Sidney Govou étant chargé de l'animation sur les côtés, le joueur formé à Martigues a parfaitement tenu son rôle de pointe. Après une demi-heure de réglages, l'ancien lorientais a en effet permis aux Bleus, et à lui-même par la même occasion, de se libérer. Ouvrant le score d'une frappe en pivot déviée (34e), "Dédé" a rapidement doublé la mise à la suite d'un raid solitaire conclu d'un superbe tir croisé (38e).Alors qu'il n'avait jusqu'à présent inscrit qu'un seul but en Bleu lors du match aller face aux Iles Féroé en août dernier (1-0), Gignac a réalisé un doublé, apprécié à sa juste valeur par Raymond Domenech: "C'est les buteurs. On ne peut pas dire que Dédé était en-dessous, mais des fois, il y a des cycles chez les buteurs, donc on dit qu'ils ne sont pas bons quand ils ne marquent pas, mais ses matches n'étaient pas des mauvais matches, il n'avait pas la réussite, aujourd'hui il l'a retrouvée. Il était en confiance, il joue dans une équipe qui joue bien au foot, donc c'est normal que lui puisse concrétiser, puisque c'est sa qualité".Benzema également décisifMais le sélectionneur tricolore a également tenu à saluer la prestation de Karim Benzema, auteur d'une frappe décisive sur la réalisation d'Anelka (86e) et du dernier but tricolore d'un joli tir croisé (88e): "J'aime bien les joueurs qui ont envie de jouer les matches de l'équipe de France et en plus qui marquent des buts parce qu'ils ont du talent pour en marquer. L'entrée de Sissoko aussi était intéressante, celle de Flo Malouda aussi. Ce qu'on attend à chaque fois d'un joueur qui rentre, c'est qu'il ait envie, qu'il se batte et qu'il le montre, c'est ce qu'ils ont fait tous les trois". Raymond Domenech semble ainsi ne pas tenir rigueur à l'attaquant du Real de s'être plaint dans la presse d'être sur le banc.Mais Gignac semble bel et bien avoir désormais une longueur d'avance. Si le principal intéressé est heureux d'avoir retrouvé la réussite, il n'oublie pas également que les Bleus devront en passer par les barrages pour espérer obtenir leur billet pour la Coupe du monde 2010: "Je suis en manque de réussite avec Toulouse, j'ai frappé cinq fois les poteaux depuis le début de saison. Le coach m'a renouvelé sa confiance en équipe de France, j'avais envie de lui rendre. Je suis content d'avoir été décisif mais j'aurais préféré accrocher la Serbie". Reste désormais à savoir si Raymond Domenech fera à nouveau confiance à l'attaquant du TFC pour cette double confrontation décisive.