Gasquet s'invite au bal

  • A
  • A
Gasquet s'invite au bal
Partagez sur :

En disposant de Gilles Simon (5-7, 6-2, 6-4) en trois manches ce jeudi, Richard Gasquet s'est qualifié pour le dernier carré du tournoi de Dubaï, en compagnie de Roger Federer, Tomas Berdych et Novak Djokovic. Surtout, le bon match du Biterrois, qui affrontera Federer vendredi, a dû rassurer Guy Forget sur ses capacités du moment, à une semaine d'Autriche-France en Coupe Davis.

En disposant de Gilles Simon (5-7, 6-2, 6-4) en trois manches ce jeudi, Richard Gasquet s'est qualifié pour le dernier carré du tournoi de Dubaï, en compagnie de Roger Federer, Tomas Berdych et Novak Djokovic. Surtout, le bon match du Biterrois, qui affrontera Federer vendredi, a dû rassurer Guy Forget sur ses capacités du moment, à une semaine d'Autriche-France en Coupe Davis. Ce ne sera pas la semaine des premières pour Gilles Simon. Vainqueur de Mikhail Youzhny il y a deux jours pour la première fois en huit confrontations, le Niçois avait l'occasion de remporter sa première victoire contre Richard Gasquet sur le circuit principal (il l'a battu au challenger de Sunrise en 2010). Peine perdue. Après avoir remporté le premier set, Simon a calé, avant de tomber sous les coups d'un adversaire retrouvé (5-7, 6-2, 6-4, en 2h03). C'est donc le Biterrois qui décroche sa place en demi-finale du tournoi de Dubaï, au milieu de Roger Federer, Tomas Berdych et Novak Djokovic, excusez du peu. Contre Federer, vendredi, Richard Gasquet disputera sa première demi-finale depuis l'Open de Moselle en septembre dernier, et surtout la première dans un ATP 500 depuis... Dubaï, en 2009. Première bonne nouvelle. La seconde, c'est que le 28e joueur mondial a considérablement élevé son niveau de jeu par rapport à ses premières sorties dans l'émirat. Sa victoire, notamment, contre Serguei Bubka (6-2, 7-5), n'avait rassuré personne à une semaine d'Autriche-France où Gasquet, de retour à la compétition après une blessure à l'épaule à Zagreb, devrait être titulaire en simple en compagnie de Simon. Face à son futur coéquipier à Vienne, Gasquet s'est montré bien plus incisif. Pourtant, les rencontres entre Simon et Gasquet, qui se connaissent sur le bout de la raquette, sont rarement propices à de grandes envolées. Mais les deux hommes étaient semble-t-il en jambes, ce jeudi. Sur la lancée de sa victoire contre Youzhny, Simon, comme toujours plus à l'aise en fond de court, frappait le premier, profitant de deux jeux abandonnés blanc par l'Héraultais (7-5). Mais le protégé de Thierry Tulasne a parfois du mal à trouver son rythme face à un Richard Gasquet souvent déroutant, dans tous les sens du terme. Quand il est dans le droit chemin, Gasquet a clairement l'avantage sur son compatriote. Plus entreprenant, il gratifiait même le public de Dubaï de quelques coups dont il raffole: smash de revers, amortie, lob, demi-volée croisée, en toute décontraction... Simon, lui, a probablement manqué de "caisse", à cause de ce torticolis qui l'a pratiquement privé d'entraînement la semaine passée. Le Niçois accusait le coup dans le deuxième set (6-2), puis craquait le premier dans le troisième (6-4), laissant à Gasquet le droit de défier Federer. Même s'il reste sur sept défaites de rang contre le Suisse...