Gareth Thomas fait son coming-out

  • A
  • A
Gareth Thomas fait son coming-out
Partagez sur :

RUGBY - L'ex-capitaine gallois Gareth Thomas est le premier joueur de rugby international à révéler publiquement son homosexualité

L'ex-capitaine gallois Gareth Thomas est le premier joueur de rugby international à révéler publiquement son homosexualité."C'est très difficile pour moi d'être le premier joueur de rugby international à briser le tabou". Gareth Thomas, l'ex-capitaine de l'équipe du Pays de Galles, sait que ses révélations dans les colonnes du Daily Mail, samedi, vont faire grand bruit dans le monde du rugby et dans le milieu sportif en général. Un secret longtemps lourd à porter pour l'ancien joueur du Stade Toulousain qui a souffert de dissimuler la vérité depuis qu'il a découvert son homosexualité vers l'âge de 18 ans. "J'étais persuadé que je n'aurais jamais été accepté en tant que gay, et que je n'aurais pas réussi une telle carrière. J'étais devenu un maître dans l'art du subterfuge et pouvais me comporter comme un vrai macho sur un terrain, parce que je ne voulais surtout pas que l'on découvre ma nature profonde, mais renoncer pendant aussi longtemps à ce que vous êtes réellement finit par vous plonger dans un sentiment de honte et de solitude", s'est rappelé l'arrière gallois marié à Jemma de 2002 à 2006.Gareth a envisagé de se suiciderSi avant lui Martina Navratilova ou encore Amélie Mauresmo avaient fait publiquement leur coming-out, les confidences de Thomas apparaissent inédites dans le domaine des sports collectifs. Seul Justin Fashanu, joueur de football internationalement connu, avait auparavant révélé son homosexualité en 1990. L'Anglais avait alors payé le prix fort de ses révélations. Mis au ban de son équipe de Nottingham Forest, Fashanu, accusé un temps d'agressions sexuelles aux Etats-Unis en 1998, s'était suicidé la même année. Une fin que Gareth Thomas a lui même envisagé en imaginant se jeter du haut d'une falaise. Malgré ses inquiétudes vis à vis de la "réaction des gens", Gareth Thomas souhaite que son coming-out puisse servir d'exemple. "Cela fut très dur pour moi de cacher ce que j'étais, et je ne veux pas que des jeunes gens qui veulent jouer au rugby vivent la même chose, ou soient des gamins effrayés", confie le joueur des Cardiff Blues dont les révélations n'ont posé aucun problème parmi ses actuels coéquipiers. L'ex-capitaine gallois, 100 sélections au compteur, n'a qu'un voeu: "J'espère que dans dix ans, ce ne sera plus un sujet tabou dans le sport et que les gens diront: et alors ?"