Galtier à pied d'oeuvre

  • A
  • A
Galtier à pied d'oeuvre
Partagez sur :

LIGUE 1 - Pour sa première apparition à la tête de l'ASSE, Galtier devra remettre ses protégés sur le droit chemin face à l'OM.

Récemment intronisé aux commandes de l'ASSE en lieu et place d'Alain Perrin, Christophe Galtier aura la lourde tâche de remettre sa formation sur les bons rails et ce, dès samedi, face à l'OM. "C'est un grand rendez-vous et j'espère que le groupe va répondre présent. La pression est là. L'attente est grande. On doit montrer un autre visage face à l'OM. On doit redevenir un bloc très compact". Les propos de Christophe Galtier, interrogé sur le site officiel du club avant cette rencontre, traduisent bien la volonté du nouvel entraîneur stéphanois de redonner le sourire à sa formation.Et quel plus beau challenge que la réception de l'Olympique de Marseille dans l'antre de Geoffroy-Guichard, ce Marseillais pure souche pouvait-il espérer pour sa première apparition à la tête de l'AS Saint-Etienne ? Récemment intronisé aux commandes du club, Galtier a en effet la lourde tâche de faire réagir une équipe en total manque de confiance et ce dès samedi face à la formation phocéenne dans le cadre de la 18e journée de Ligue 1. Galtier: "Les mots d'Alain ont renforcé ma décision"Incapable de mener sa formation à la victoire lors de ses cinq dernières apparitions en championnat, Alain Perrin s'est en effet vu prier de quitter les locaux de l'Etrat. Et à la surprise générale, alors que Luis Fernandez était pressenti pour reprendre le flambeau, c'est son fidèle adjoint, Christophe Galtier, qui s'est vu offert l'opportunité de redorer le blason de la maison verte. Un défi qu'il n'aurait selon ses dires pas accepté sans le consentement de l'ancien entraîneur lyonnais. "J'ai accepté la mission que la direction du club m'a confié en accord avec Alain (Perrin). Les choses sont très claires. Si je suis là aujourd'hui, c'est également parce qu'Alain m'a conforté dans mes capacités à inverser la tendance. Je n'avais pas encore envisagé de franchir le cap. Les mots d'Alain ont renforcé ma décision. C'était le moment", déclarait le nouveau manager de l'ASSE sur le site officiel des Verts.Inverser la tendance, c'est en effet l'objectif fixé par les deux présidents du club qui auront probablement à coeur de voir les joueurs mouiller le maillot ce samedi de manière à repartir dès à présent sur de bonnes bases afin de retrouver la confiance du staff mais aussi et surtout celle des supporters. "J'ai demandé à rencontrer les responsables des groupes de supporters. Cela se fera jeudi. Aujourd'hui, nous ne sommes plus à l'heure de la division mais de l'union sacrée. On doit se rassembler". Se rassembler pour mieux rebondir. Reste à savoir si l'union fera la force des Stéphanois ce samedi dans un chaudron probablement bouillant mais également irrémédiablement attentif à la prestation que proposera le onze stéphanois.