Frank Schleck tient tête à Armstrong

  • A
  • A
Frank Schleck tient tête à Armstrong
Partagez sur :

CYCLISME - Le Luxembourgeois a remporté dimanche le tour de Suisse devant l'Américain.

CYCLISME - Le Luxembourgeois a remporté dimanche le tour de Suisse devant l'Américain.Dans un peu moins de deux semaines, le peloton partira de Rotterdam pour la 97e édition du Tour de France. Et après le Dauphiné Libéré, remporté à la surprise générale par Janez Brajkovic, une autre course de préparation s'est achevée ce dimanche. Et c'est Frank Schleck qui s'est imposé sur le Tour de Suisse à l'issue de la neuvième et dernière étape, un contre-la-montre couru dans les environs de Liestal. Au classement général final, le coureur de la formation Saxo Bank a devancé Lance Armstrong de 12 secondes et son coéquipier danois Jakob Fuglsang de 17 secondes. Robert Gesink, leader depuis le soir de la cinquième étape, recule à la cinquième place, à 27 secondes de Schleck.Le chrono, en montée dans sa première partie avant une descente progressive vers l'arrivée, a souri à Tony Martin. L'Allemand de la Columbia a bouclé les 26 kilomètres du parcours en 32'21, soit 17 secondes de moins que Fabian Cancellara, double champion du monde de l'effort solitaire. Frank Schleck, pas vraiment un spécialiste du contre-la-montre, a limité les dégâts en prenant la 13e place, à 1'14 du vainqueur du jour, et seulement cinq secondes derrière Lance Armstrong (11e). Gesink, qui avait fait de l'Américain son principal rival pour la victoire, a fini à une décevante 40e place, à 2'19 de Martin. De quoi laisser le champ libre à Schleck qui décroche ainsi son deuxième succès dans une course à étapes depuis sa victoire à domicile, sur le Tour du Luxembourg, en 2009.Par ailleurs, les nouvelles sur l'état de santé de Kim Kirchen sont rassurantes. Dans un communiqué publié ce dimanche, l'équipe Katusha a précisé que le coureur luxembourgeois était dans un "état stable" et placé en coma artificiel. "Sur la base des examens pratiqués, l'infarctus et la thrombose sont à exclure. Le coureur devra rester dans ces conditions pour au moins 24 nouvelles heures", ajoute le communiqué. Transporté en urgence à l'hôpital de Zurich vendredi soir, Kirchen a été victime d'un arrêt cardiaque dans sa chambre d'hôtel avant d'être réanimé par le médecin de l'équipe russe Andrei Mikhailov et un médecin, ami de la famille, Marc Joseph. Septième du Tour de France en 2007, il a connu des problèmes respiratoires cette saison qui l'ont éloigné du peloton pendant un mois.