France-Irlande ne sera pas rejoué

  • A
  • A
France-Irlande ne sera pas rejoué
Partagez sur :

FOOTBALL - La Fifa a refusé de faire rejouer le barrage retour pour le Mondial 2010 entre la France et l'Irlande.

Alors que la main de Thierry Henry face à l'Irlande n'en finit pas d'alimenter la polémique, la Fifa a coupé court au débat vendredi en confirmant que le match ne serait pas rejoué. La Fédération Internationale de football a coupé court au débat. Le barrage retour entre la France et l'Irlande, entaché d'une faute de main sur la passe décisive de Thierry Henry à destination du buteur William Gallas, ne sera pas rejoué. La Fifa a ainsi répondu par la négative à la requête soumise par la Fédération irlandaise de football et soutenue par le gouvernement irlandais, jeudi, stipulant également que les résultats des rencontres aller-retour étaient bien entérinés (1-0, 1-1). "Nous demandons désormais à la FIFA, en tant qu'instance mondiale de notre sport, de faire en sorte que ce match soit rejoué", avait réclamé la FAI. Le règlement de la Fifa est pourtant très clair à ce sujet. "Aucune réclamation ne peut être formulée contre les décisions de l'arbitre sur des faits relatifs au match. Ses décisions sont définitives" indique l'article 13 (Alinéa 6)."L'arbitre ne peut revenir sur une décision que s'il réalise que celle-ci n'est pas la bonne ou, à sa discrétion, après avoir consulté un arbitre assistant ou le quatrième officiel, le tout sous réserve que le jeu n'ait pas repris ou que le match ne soit pas terminé", précise le communiqué diffusé, vendredi, par la Fifa conformément à la Loi du jeu.La fédération irlandaise avait tenté de s'appuyer sur un précédent exceptionnel dans les annales du football. En 2005, la Fifa avait annulé le résultat d'une rencontre qualificative pour le Mondial 2006 entre l'Ouzbékistan et Bahreïn invoquant "une erreur technique de l'arbitre du match". Alors que l'arbitre du match avait reconnu sa faute par écrit et demandé l'annulation du match, le Bureau de la Commission d'Organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2006, avait finalement décidé de faire rejouer la rencontre."La situation est très différente", avait toutefois précisé la Fifa à l'AFP au sujet de France-Irlande, jeudi. Lors du match Bahreïn-Ouzbékistan, "l'arbitre avait vu ce qui s'était passé et avait omis d'appliquer le bon règlement"