Farrar double la mise

  • A
  • A
Farrar double la mise
@ Reuters
Partagez sur :

GIRO - Tyrer Farrar a remporté sa deuxième étape lors de l'édition 2010.

GIRO - Tyrer Farrar a remporté sa deuxième étape lors de l'édition 2010.Avec son maillot rouge de leader du classement par points, Tyler Farrar a déboulé à pleine vitesse dans la dernière ligne droite, à l'arrivée de la dixième étape du Tour d'Italie. Le final, très sinueux dans les rues gorgées de soleil de Bitonto, n'a pas dévié l'Américain de sa trajectoire, placé sur orbite par l'immense travail de son poisson-pilote attitré, Julian Dean. Le Néo-Zélandais, parti comme une bombe à 300 mètres de la ligne, a servi de rampe de lancement pour Farrar qui levait les bras avec une bonne longueur d'avance sur Fabio Sabatini (Liquigas). Et voilà donc le deuxième succès d'étape pour le sprinteur de la Garmin, déjà vainqueur à Utrecht il y a dix jours.Alors que les finisseurs italiens, comme Petacchi (qui a abandonné) et Pozzato, ne sont pas à la fête depuis le début du Giro, et en l'absence de Mark Cavendish, qui peaufine sa préparation pour la Grande Boucle sur le Tour de Californie, Farrar endosse le rôle d'homme à battre sur les routes transalpines. L'Américain de 25 ans a pris une nouvelle dimension depuis la saison 2009, année durant laquelle il s'est affirmé comme l'un des principaux rivaux de Cavendish dans les arrivées massives. Collectionneur de places d'honneurs sur le Tour de France l'an dernier, le sprinteur de la Garmin a connu le déclic en s'imposant lors de la Vattenfall Cyclassics et en accrochant une étape du Tour d'Espagne.Farrar, futur coureur de classiques ?Depuis le début de la saison, Farrar, réputé pour son attitude cool dans le peloton, a décroché deux autres succès, une étape des Trois jours de la Panne et le Grand Prix de l'Escaut, avec entre-temps, une belle cinquième place sur le Tour des Flandres. Une performance qui lui ouvre de belles perspectives sur les classiques, avec notamment Milan-San Remo, course qui sourit parfois aux sprinteurs, Cavendish et Freire en sont les exemples après avoir remporté les deux dernières éditions de la Primavera.Pour l'heure, Farrar se satisfait de ce maillot rouge et ses prétentions sont sur le point de se réaliser. "L'un de mes objectifs était de gagner des étapes lors de la deuxième semaine. Si je suis toujours en rouge, je vais continuer. J'aviserai après la 13e étape", a déclaré l'Américain sur Cyclingnews. La suite du Giro s'annonce en effet plus compliquée pour les sprinteurs, avec comme seule ouverture l'arrivée à Brescia lors de la 18e étape.