Europcar succède à Bbox !

  • A
  • A
Europcar succède à Bbox !
Partagez sur :

Lancé dans une course contre la montre depuis plusieurs semaines pour trouver un repreneur à Bbox Bouygues Telecom qui quittera les pelotons à la fin de la saison, Jean-René Bernaudeau a finalement passé un accord avec Europcar, ce qui va permettre à son équipe de poursuivre son aventure entamée il y a dix ans. La firme de locations de voitures s'est engagée pour une durée de trois ans et aura toujours pour leader Thomas Voeckler en 2011.

Lancé dans une course contre la montre depuis plusieurs semaines pour trouver un repreneur à Bbox Bouygues Telecom qui quittera les pelotons à la fin de la saison, Jean-René Bernaudeau a finalement passé un accord avec Europcar, ce qui va permettre à son équipe de poursuivre son aventure entamée il y a dix ans. La firme de locations de voitures s'est engagée pour une durée de trois ans et aura toujours pour leader Thomas Voeckler en 2011. Ouf ! Jean-René Bernaudeau, mais aussi la petite cinquantaine de salariés qui oeuvrent pour l'équipe cycliste française, née Bonjour en 2000 avant de devenir Brioches la Boulangère (2003-2004), puis Bouygues Telecom (2005 -2008) et enfin Bbox en 2009, peut souffler. Après avoir bénéficié, vendredi, d'un délai de trois jours de la part de l'Union cycliste internationale (UCI) afin de trouver un repreneur et ainsi s'enregistrer pour la saison prochaine, le manager de l'équipe vendéenne a officialisé ce samedi le nom d'un repreneur qui va permettre à sa formation de continuer son aventure au sein du peloton. Bernaudeau a en effet officiellement annoncé avoir trouvé un accord, et ce sur une durée de trois ans, avec Europcar, la société de locations de voitures. Passé par tous les états ces derniers jours, faisant face à plusieurs échecs, notamment avec Total, l'homme fort de l'équipe Bbox y a toujours cru, nous expliquant néanmoins jeudi dernier ne plus être en mesure d'agir mais seulement en attente d'une réponse positive pour ne pas disparaître. La bonne nouvelle est donc arrivée ce samedi, Bernaudeau nous confiant sa satisfaction d'avoir signé avec "un sponsor très ambitieux et de renommée internationale." Ne reste plus qu'à recevoir l'aval de l'UCI qui devrait se pencher sur le dossier dans les prochaines heures afin d'homologuer l'arrivée d'Europcar dans le cyclisme. Quant à l'ossature de sa nouvelle équipe, Bernaudeau, qui a perdu Pierrick Fedrigo (FDJ), nous a assuré que Thomas Voeckler restera son leader emblématique. L'Alsacien, qui avait trouvé un point de chute en cas de disparition de l'équipe, à savoir Cofidis avant qu'un contretemps d'ordre financier ne fasse capoter l'affaire, "sera toujours là" nous a certifié Bernaudeau. Voilà une bonne nouvelle pour le cyclisme français, d'autant plus que le Tour de France, qui s'élancera justement de Vendée en juillet 2011, ne sera pas orphelin au moment du grand départ l'été prochain.