Et de dix pour les Cavs !

  • A
  • A
Et de dix pour les Cavs !
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Cleveland a enregistré un dixième succès consécutif face à Miami (102-86).

NBA - Cleveland a enregistré un dixième succès consécutif face à Miami (102-86). Le match de la nuit: Cleveland-Miami 102-86 Cette fois, Dwyane Wade n'a pu rivaliser. Il y a deux semaines, la vedette du Heat avait bien tenté de contester la domination de LeBron James, les deux hommes terminant ainsi avec 32 points chacun mais l'icône de l'Ohio faisant la différence dans les ultimes possessions en se fendant d'une interception sur son ami... Pour leurs retrouvailles dans l'Ohio, Wade y est bien allé de ses 24 points et 9 passes, mais il en aurait fallu bien plus pour résister à la verve des Cavaliers et de leur leader. L'arrière floridien le reconnaissait d'ailleurs sans peine à l'issue de la rencontre. «Les Cavs sont juste meilleurs que nous, confia-t-il, il faut être réaliste. Et je comprends que cette équipe ait des aspirations pour le titre NBA. On n'en est loin. On est, nous, concentré sur les playoffs et, eux, sur le titre NBA. » Wade n'a pourtant pas été le seul, au Heat, à être à la hauteur du rendez-vous, son compère Michael Beasley compilant en effet un double-double avec 21 points et 12 rebonds tandis que Jermaine O'Neal tenait le choc face à son homonyme avec 14 points. Insuffisant néanmoins face aux leaders de la Ligue... Miami a pourtant longtemps résisté. En dépit d'une entame particulièrement réussie - Cleveland démarrant par un 10-2 en deux minutes, les hommes de Mike Brown se sont en effet longtemps contentés de contrôler le match, avant de prendre leurs aises dans la dernière ligne droite. Sans forcer néanmoins, LeBron James se la jouant pur meneur en l'absence de Mo Williams et Delonte West et en attendant que Daniel Gibson revienne de l'hôpital où il avait été rejoindre, en début de soirée, sa fiancée. «Je savais que j'allais avoir très souvent la balle en main à ce poste, mais, comme Magic, je peux remonter la balle, et même faire beaucoup de choses que certains meneurs ne font pas dans cette Ligue.» pouvait effectivement expliquer James à l'issue de la rencontre. Les Français Yakhouba Diawara une fois encore réduit au rang de simple spectateur pour le déplacement du Heat en Ohio, trois autres Tricolores étaient néanmoins sur le pont ce jeudi. A l'Ouest, les Spurs de Tony Parker et Ian Mahinmi rendaient en effet visite aux Blazers de leur compatriote Nicolas Batum. Et si Ian Mahinmi n'a pas eu voix au chapitre une fois de plus, Tony Parker a, lui, fait son retour pour l'occasion. Remis de son entorse à la cheville contractée la semaine dernière, le Français n'a d'ailleurs pas démérité avec 18 points à 8 sur 16 aux tirs et 6 passes ramenés en 31 minutes, mais il en aurait fallu plus pour permettre aux Texans de l'emporter. Bien que menés de dix points dans le dernier quart, les Blazers ont en effet eu le dernier mot 96-93 et Nicolas Batum a eu son mot à dire dans ce succès. SI LaMarcus Aldridge a tenu le premier rôle avec 28 points et 13 rebonds, l'ancien Manceau a en effet inscrit un layup des plus précieux pour revenir à deux longueurs de leurs visiteurs dans les ultimes minutes, terminant ainsi à 7 points à 3 sur 6, 4 rebonds et 2 passes en 23 minutes.