Duel fratricide pour les Williams

  • A
  • A
Duel fratricide pour les Williams
Partagez sur :

TENNIS - La finale du Masters de Doha opposera dimanche Serena Williams à sa soeur Venus.

La finale du Masters de Doha opposera bien dimanche Venus à sa soeur Serena. L'aînée des Williams s'est extirpée de justesse de la phase de groupes en s'imposant samedi face à Jelena Jankovic (5-7, 6-3, 6-4). La numéro un mondiale a quant à elle bénéficié de l'abandon de la Danoise Caroline Wozniacki en début de deuxième set.Deux heures et trente-quatre minutes de combat. Venus Williams n'a pas laissé passer l'opportunité de retrouver la finale du Masters. Presque miraculée en phase de groupes, elle s'est qualifiée avec une victoire au compteur et grâce à un succès de... Kuznetsova, éliminée mais qui est tout de même venue à bout de Dementieva dans le dernier match du groupe marron. Une demi-finale contre une Jankovic accrocheuse et très motivée à l'idée de briser l'hégémonie des Williams dans ce tournoi. Toujours est-il que la Serbe attaque la rencontre pied au plancher. Williams et Jankovic frappent très fort dans la balle et prennent chacune leur tour le service de leur adversaire. L'Américaine peine cependant sur son engagement (53% de 1er service lors de la première manche) et cède une deuxième fois son service à 5-5. Le pire moment car la Serbe ne se fait pas prier pour plier le premier set 7 jeux à 5. Malgré la perte de cette manche initiale, Venus Williams reste sur l'offensive. Si elle est encore secouée en début de set et doit écarter trois balles de break, la machine se met tout de même en marche. Elle prend le service de son adversaire d'une attaque de coup droit le long de la ligne (4-2). Cette fois, l'aînée des Williams serre le jeu au service et remporte son jeu de service blanc (5-2). Elle en fera de même pour boucler ce deuxième set 6-3. A l'entame du dernier set, Venus Williams tremble de nouveau au service. La sanction est immédiate puisque Jankovic prend le service de son adversaire pour mener 2 sets à 0. Loin de s'inquiéter, Venus, qui a apparemment des nerfs très solides, refait immédiatement son retard pour revenir à 2-2 puis 3-2 en profitant d'un jeu de service complètement manqué par la Serbe (deux doubles fautes et un jeu perdu blanc). Trois jeux consécutifs qui ne suffisent pas à assommer Jankovic qui égalise dans la foulée à 3-3 ! Mais, incapable de tenir son service, elle laisse filer l'Américaine qui mène 4-3 puis 5-3 sur un jeu de service bien mené. Dès que son service tient la route et ne la met pas en danger, l'Américaine peut faire parler sa puissance et avancer dans le court, elle en profite pour remporter son service blanc et prendre le large 5-3. Elle s'imposera deux jeux plus tard non sans avoir laissé une dernière opportunité de break à Jankovic... Wozniacki épuiséeMalgré une petite alerte en début de partie en étant breakée d'entrée, Serena Williams a elle bénéficié de l'abandon de Caroline Wozniacki, qui s'est ressentie de la fatigue accumulée depuis le début de la semaine. Menée 4-2, la Danoise, épuisée mais toujours aussi volontaire, ne lâche pas en prenant le service de l'Américaine pour revenir à 4-3, mais doit déjà faire appel au médecin à ce moment de la partie. Dès le jeu suivant, Williams mène 0-40 avant de breaker et gagne ainsi le droit de servir pour le set sur sa deuxième balle de break. Mais il était écrit que cette première manche serait une histoire de breaks, et Wozniacki revient à 5-4 grâce notamment à sa longueur de balle impeccable. Pour rester dans le ton de cette première manche, Serena prend à nouveau le service de son adversaire grâce à un dernier coup droit dans le filet de la Danoise, pour empocher le set 6-4. Suite à une nouvelle incursion du kiné, et paradoxalement après un nouveau break de sa part, Wozniacki souffre trop et décide d'interrompre la partie. Marquée par la fatigue, avec 5h47 de jeu lors de ses deux premières rencontres, la Danoise laisse définitivement la vedette aux Williams pour une nouvelle finale fratricide.