Duel en haute altitude

  • A
  • A
Duel en haute altitude
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Brest se déplace à Caen dans la course au titre du championnat.

LIGUE 2 - Brest se déplace à Caen dans la course au titre du championnat. A huit journées de la fin de la saison, Caen et Brest ont déjà un pied en Ligue 1. C'est donc la suprématie sur le championnat qui se joue ce vendredi, à l'occasion du choc de la 31e journée de Ligue 2 entre Normands et Bretons au stade Michel-d'Ornano. Les Caennais, leaders avec quatre points d'avance sur les Finistériens, s'assureraient quasiment le titre en cas de succès. A l'inverse, si les Brestois rééditent leur performance du match aller (une victoire 2-0 à Francis-Le Blé), le sprint final serait complètement relancé avec seulement une longueur de marge pour Caen et sept matches à disputer. Meilleure attaque, meilleure défense, le Stade Malherbe est à sa place au sommet du classement. Pourtant, les joueurs de Franck Dumas ont connu un léger passage à vide, avec seulement trois victoires en janvier et février. Un coup de moins bien en parallèle avec la période faste des Brestois dans les derniers mois de l'hiver. Mais depuis quelques semaines, Caen a réagi. Les dirigeants ont tapé du poing sur la table et les résultats ont pris une bien meilleure tournure (deux victoires et deux nuls lors de quatre derniers matches). Quant aux Bretons, leur fléchissement s'est amorcé en février avec trois défaites lors de six dernières rencontres, soit quasiment autant que dans le reste de la saison. Le réveil des hommes d'Alex Dupont contre Angers (2-0) la semaine passée arrive donc au bon moment. Caen sans Eluchans, Brest sans Roux Ce sont donc deux formations en quête d'un brin de tranquillité qui se retrouvent, pour assurer une fin de saison sans mauvaise surprise. Caen, relégué de l'élite l'an dernier en raison d'une fin d'exercice complètement ratée, ne veut pas revivre pareil dénouement. Il faudrait toutefois un incroyable renversement de situation pour que les Normands manquent le train vers la Ligue 1. Malgré l'absence regrettable d'Eluchans, suspendu alors que l'Argentin vient d'inscrire trois buts en quatre matches, Dumas s'appuiera sur le duo Nivet-Langil pour percer la défense brestoise. L'ancien Havrais, meilleur passeur du championnat (10 passes décisives), est l'homme de base du schéma tactique mis en place par l'entraîneur caennais, tandis que Langil est à la conclusion (9 buts au total). Brest ne pourra pas en dire autant puisque son atout offensif numéro un, Nolan Roux (12 buts cette saison), purgera son premier match de suspension après son expulsion contre Angers. Pour Steeve Elana, l'absence du meilleur buteur de l'équipe n'est pas un frein. Le gardien breton met en avant un rendement collectif sans faille. "Collectivement, la saison est beaucoup plus intéressante parce que l'équipe prend du plaisir à gagner, je prends mon pied en regardant l'équipe jouer. On fait ce qu'on a décidé de faire, c'est très plaisant", a-t-il lâché sur le site officiel du club. Souvent apprécié pour le beau jeu qu'il développe, le Stade Brestois sait ce qu'il lui reste à faire pour recoller au leader caennais.