Drogba: "Marseille, c'est toujours tentant..."

  • A
  • A
Drogba: "Marseille, c'est toujours tentant..."
Partagez sur :

Il était attendu. Didier Drogba est passé mardi par le Vélodrome pour la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, cet OM-Chelsea de la dernière journée de la Ligue des champions. Accompagné de Carlo Ancelotti, l'attaquant des Blues a évidemment évoqué son amour Marseille et le club, tout en affirmant qu'il continuait de voir sa fin de carrière à Londres. Sauf revirement de situation...

Il était attendu. Didier Drogba est passé mardi par le Vélodrome pour la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, cet OM-Chelsea de la dernière journée de la Ligue des champions. Accompagné de Carlo Ancelotti, l'attaquant des Blues a évidemment évoqué son amour Marseille et le club, tout en affirmant qu'il continuait de voir sa fin de carrière à Londres. Sauf revirement de situation... Qu'avez-vous ressenti à votre arrivée à Marseille ? C'est difficile à expliquer, je suis tout simplement content de revenir, de voir des visages familiers. Ce sont de belles émotions et des images qui reviennent à la surface. Je suis aussi venu pour disputer un grand match face à l'OM, qui s'est qualifié dans la difficulté mais brillamment. Et puis je montrerai les bons endroits de Marseille... Confirmez-vous que l'OM vous a contacté à l'intersaison ? Je pense que ce serait bien que la conférence porte sur la rencontre de demain (mercredi) et pas sur ce qui s'est passé ou non il y a plusieurs mois (sourires). Vous aviez affirmé que vous terminerez votre carrière à Chelsea. Est-ce toujours le cas ? Ma position est simple. Les gens comprendront le fait que je suis à Chelsea depuis six ans et que je suis épanoui, je me sens bien et ma famille aussi. Marseille, c'est toujours tentant mais il y a beaucoup de paramètres en jeu. Je suis bien à Chelsea et sauf gros revirement de situation, je terminerai à Chelsea. "Je ne pourrais jamais oublier cette période" Pour revenir à votre période marseillaise (2003-2004), qu'est-ce que cela vous inspire ? Je suis venu ici comme un supporter, comme si on lui donnait le maillot de l'OM en tant que fan et l'autorisation de réaliser son rêve pendant une saison. Je ne pourrais jamais oublier cette période, celle qui m'a révélé au grand public, celle qui m'a fait découvrir la Ligue des champions et m'a permis de franchir un palier, puis le fait qu'un club comme Chelsea s'intéresse à moi. Que pensez-vous des difficultés de Gignac à s'imposer à l'OM ? Et on cherche toujours le successeur de Drogba. Il lui faut du temps, comme à Loïc Rémy. Mais je trouve très dur votre jugement pour les joueurs qui sont passés après moi. Mamadou Niang, par exemple, a vraiment marqué le club, c'est le capitaine qui a ramené le titre à Marseille. Gignac est un joueur très intéressant devant le but mais sans la confiance, il est difficile pour un attaquant de s'exprimer. Est-il important pour vous de marquer mercredi, pour tenter de débloquer la situation difficile dans laquelle se trouve Chelsea ? Il est important que je joue mieux (il regarde Ancelotti en souriant). J'ai été absent un mois (3 semaines début octobre, ndlr) et ce n'est pas facile de revenir après ça. Je suis satisfait de mon retour mais pas à 100%. Peut-être que ce match contre l'OM sera le moment de débloquer la situation. Ce sera important pour nous de bien jouer mercredi, de gagner pour la confiance. Ça nous aidera à progresser.