Domenech fait son retour en Irlande

  • A
  • A
Domenech fait son retour en Irlande
@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L’ex-sélectionneur des Bleus assistera au match de rugby Irlande-France.

Raymond Domenech fait son grand retour. Depuis la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, l’ancien coach des Bleus n’avait fait que quelques apparitions. Dimanche après-midi, il sera dans les travées de Lansdowne Road, pour assister au match de rugby entre la France et l’Irlande.

Un clin d’œil à Dublin

Depuis le fiasco du Mondial, on l’a aperçu dans une publicité pour le poker et sur le terrain de Boulogne-Billancourt où il entraîne une équipe de poussins. Quelques photos et des bribes d’interviews. Mais depuis quelques jours, son retour s’est accéléré. L'ex-sélectionneur a accordé une interview à L'Express qui sera publiée jeudi. Et dimanche, il fait sa première apparition publique lors de la deuxième journée du Tournoi des six Nations.

Mais pourquoi choisir l’Irlande et un match de rugby pour son retour ? Interrogé avant la rencontre par Europe 1, Raymond Domenech a répondu simplement : "déjà parce que je suis un supporter de l’équipe de France, de toutes les équipes de France. Ensuite, j’ai toujours suivi le rugby parce que j’aime le sport de haut niveau".

Mais revenir à Dublin est plutôt osé pour Raymond Domenech. Et pour cause, en novembre 2009, la France avait éliminé l’Irlande en barrages de la Coupe du monde grâce à une main de Thierry Henry. "C’est un petit clin d’œil", lâche l’ancien coach des Bleus. Et de poursuivre : "des erreurs d’arbitrage, il y en a plein. Il y en a eu ce jour-là et tout le monde l’a dit et reconnu. Mais cela n’empêche pas d’être supporter de l’équipe de France de rugby. Les Irlandais sont aussi supporters de leur équipe. Mais à la fin du match, on ira boire une pinte de bière ensemble sans problème."

Depuis son licenciement par la Fédération Française de Football (FFF), Domenech a engagé une société de communication pour gérer son image. Mais il se défend d’avoir préparé son retour médiatique : "ce sont les occasions et les circonstances. Le tournoi est maintenant. J’avais le choix entre le match à Twickenham (Angleterre-France - nldr) et celui-là. Je sens mieux l’ambiance à Dublin".

Pour connaître sa version des faits sur la dernière Coupe du monde, il faudra encore patienter quelques jours. Domenech, lui, est toujours en pleine procédure judiciaire avec la FFF. Il réclame 2,9 millions d'euros d'indemnités après son licenciement pour faute grave.