Diouf proche de la sortie ?

  • A
  • A
Diouf proche de la sortie ?
Partagez sur :

Alors que son inimitié avec Vincent Labrune, président du conseil de surveillance de l'OM, défraye la chronique ces derniers temps, l'avenir de Pape Diouf au sein du club phocéen semble de plus en plus compromis malgré le soutien des supporters. Robert Louis-Dreyfus devrait en décider mercredi.

Alors que son inimitié avec Vincent Labrune, président du conseil de surveillance de l'OM, défraye la chronique ces derniers temps, l'avenir de Pape Diouf au sein du club phocéen semble de plus en plus compromis malgré le soutien des supporters. Robert Louis-Dreyfus devrait en décider mercredi.L'Olympique de Marseille n'en finit pas d'agiter le monde la Ligue 1. Après le feuilleton Eric Gerets et l'arrivée de Didier Deschamps au poste d'entraîneur, à son président, Pape Diouf, de se retrouver au coeur de l'agitation médiatique. Preuve du malaise qui règne du côté de la Canebière ces derniers temps, les altercations, par voie de presse, entre Vincent Labrune, président du Conseil de surveillance, et Pape Diouf ont complètement éclipsé les rumeurs de transferts pourtant légion en cette période d'ouverture du mercato.En profond désaccord, les deux hommes ont créé une situation délicate au sein des instances dirigeantes marseillaises partagées entre deux clans alors même que le club semblait avoir trouvé une certaine stabilité depuis l'arrivée de Pape Diouf à la tête de la présidence olympienne depuis cinq saisons.La situation a aujourd'hui atteint un point de non-retour. Robert-Louis Dreyfus, actionnaire principal, un peu en retrait de la gestion du club ces derniers temps en raison de problèmes de santé, sera amené à trancher. Sa sentence est attendue mercredi. Malgré le soutien de José Anigo, celle-ci a peu de chance d'être favorable à Pape Diouf qui avait "boycotté" la dernière réunion du conseil de surveillance, mercredi dernier, à Paris.Le soutien des supportersUn collectif de supporters s'active pourtant pour défendre l'avenir de son président "afin que tout le travail effectué ne soit pas remis en cause, que l'OM garde sa crédibilité en France et en Europe, que Didier Deschamps puisse travailler sereinement". Leur pétition Touche pas à mon Pape*, a déjà récolté plus de 3 000 signatures. Pourtant, Vincent Labrune, également porte-parole de Robert Louis-Dreyfus, s'est montré intransigeant: "pour l'actionnaire du club, il n'y a aucun sujet qui concerne les supporters. Le seul sujet qui le préoccupe actuellement, c'est la relation entre le conseil de surveillance et le président du directoire (Pape Diouf, ndlr). Tout le reste est de la pure désinformation.". Charles Villeneuve, proche de Vincent Labrune, a quant à lui démenti, dans la La Provence, avoir été approché par les dirigeants phocéens.*http://www.12eme-om.com