Des Bleus ambitieux

  • A
  • A
Des Bleus ambitieux
Partagez sur :

GYMNASTIQUE - Les championnats du monde de gymnastique débutent mardi à Londres.

Les Championnats du monde de gymnastique commencent mardi à Londres. L'équipe de France, emmenée par Cucherat, Bouhail ou Caranobe, a toutes ses chances puisqu'elle a obtenu de nombreux podiums cette saison en Coupe du monde, notamment lors de la dernière étape à Doha fin septembre.Les chances de médaillesThomas Bouhail et Yann Cucherat seront les deux grands espoirs de breloque pour le clan tricolore. Le premier a confirmé sa belle médaille d'argent à Pékin au saut de cheval, avec un sacre européen, sur le même agrès. Le gymnaste de Montfermeil veut frapper un grand coup à Londres, il vient de s'imposer à Doha au saut de cheval, et a récolté le bronze au sol lors de cette même étape qatarie. Même son de cloche pour un Yann Cucherat en forme olympique et qui a récolté deux médailles aux Championnats d'Europe: l'or aux barres parallèles et l'argent à la barre fixe. Le gymnaste de Lyon sera présent dans ces deux agrès avec de légitimes ambitions, lui qui a récolté trois podiums en Coupe du monde cette saison. Régulièrement dans les meilleurs mondiaux depuis 2005, Danny Pinheiro-Rodrigues a tout pour briller. Mais il tarde à confirmer puisque sa seule récompense a été pour l'heure le bronze aux Championnats d'Europe de Lausanne en 2008. On se dit que cette année est peut être la bonne pour que ce jeune Rouennais de 23 ans monte sur le podium. Le gymnaste de la Sottevillaise réalise pour l'heure une saison pleine puisqu'il a terminé cinquième à l'Euro et a surtout remporté deux épreuves de Coupe du monde à Montréal et à Doha. Benoît Caranobe, le médaillé de bronze au concours général de Pékin, n'est pas en pleine confiance cette saison, il a terminé 17ème de l'Euro milanais, légèrement diminué. Mais le Français a maintenant une bonne expérience des grands rendez vous, et il s'est préparé en conséquence pour être prêt pour ces Mondiaux.Les jeunes loupsIls seront quatre à découvrir les Championnats du monde en individuel. La plus expérimentée en équipe de France, c'est Pauline Morel (17 ans) qui avait participé aux derniers J.O. ainsi qu'aux derniers Mondiaux par équipes. La Bourguignonne est en forme comme le montrent ses bons résultats à Doha, deuxième aux barres asymétriques, et quatrième au sol. On attend beaucoup de Youna Dufournet (15 ans) qui réalise une saison exceptionnelle. La gymnaste d'Avoine a échoué au pied du podium aux barres asymétriques des Championnats d'Europe de Milan avant de remporter quatre titres aux Jeux méditerranéens de Pescara, en juin dernier. Elle se présentera à Londres au concours général pour découvrir le gratin mondial avec appétit.Chez les garçons, la génération Londres 2012 est bien représentée avec Cyril Tomassone (22 ans), excellent en Coupe du monde durant toute la saison et notamment victorieux au cheval d'arçons à Doha, et second à Montréal au début d'année. Le Villeurbannais n'avait pas su gérer ses premiers grands championnats, en avril dernier lors des "Europe". Le Tricolore avait terminé seulement 37e aux barres parallèles et 48e au cheval d'arçons. Il va pouvoir montrer, lors de cette grande échéance, tout son potentiel. Enfin, Samir Ait-Saïd (19 ans) tentera lui aussi de gagner de l'expérience, il a montré de belles choses également cette saison en Coupe du monde avec une quatrième place à Doha, et deux cinquièmes places à Montréal.