Dernières lignes droites vers le Mondial

  • A
  • A
Dernières lignes droites vers le Mondial
Partagez sur :

FOOT - La phase éliminatoire du Mondial 2010 touche à sa fin. Tous les tickets n'ont pas encore été distribués dans la zone Europe.

Alors que les derniers des matches qualificatifs pour le Mondial 2010 se profilent, dans la zone Europe, seuls l'Espagne, l'Angleterre et les Pays-Bas ont validé leur ticket pour la phase finale. De quoi maintenir plus ou moins le suspense dans les différentes poules continentales.Tout reste à faire ou presque. Alors que la phase éliminatoire de la Coupe du monde 2010 touche à sa fin, seule trois des neuf places qualificatives de la zone Europe ont déjà été attribuées. Les 10, 11 et 14 octobre prochains, les 53 nations continentales engagées dans la compétition tenteront de rejoindre l'Espagne, l'Angleterre et les Pays-Bas, déjà qualifiés pour la phase finale du tournoi, ou à défaut d'accrocher une place de barragiste. Dans la zone Afrique, l'issue reste aussi indécise.Chocs au sommetAffiche de choix de ces éliminatoires, l'Allemagne et la Russie, séparées par un seul point, se disputeront la première place du groupe 4. A Moscou, la Mannschaft aura l'occasion de définitivement valider son ticket pour le Mondial en cas de victoire sur la pelouse du stade Luzhniki à moins qu'un succès des hommes de Guus Hiddink ne prolonge le suspense jusqu'aux ultimes rencontres. Deuxième du groupe 1 avec 15 points, la Suède se verra elle proposer un défi de haute volée à l'occasion de son déplacement au Danemark, leader de la poule avec 18 points. Si une victoire permettrait aux Suédois de revenir à hauteur de leur voisin scandinave, tout du moins au nombre de points, la tâche des hommes de Lars Lagerbäck s'annonce difficile eux qui n'ont connu la défaite qu'à une seule reprise dans ces éliminatoires face aux... Danois. Un succès ou un nul suédois entretiendraient les espoirs du Portugal (3e) et de la Hongrie (4e).Un point, c'est toutL'Italie, dans le groupe 8, et la Slovaquie, dans le groupe 3, devront au minimum accrocher le point du nul pour définitivement assurer leur qualification avant même la fin des éliminatoires. Opposée à l'Eire (16 pts), la Squadra Azurra (20 pts) retrouvera sur son chemin, à Dublin, l'un de ses anciens sélectionneurs, Giovanni Trapattoni, à la tête de l'équipe irlandaise depuis 2008. De son côté, la Slovaquie est en bonne position pour décrocher la première qualification pour une phase finale de Coupe du monde de son histoire - après son échec en barrages du Mondial 2006, mais devra pour se faire tenir en échec, à Bratislava, sa principale rivale au classement la Slovénie, deuxième de la poule.Victoire impérativeLa victoire s'impose pour la Suisse, première du groupe 2, au Luxembourg. En cas de succès de la Grèce ou de la Lettonie, opposées à Athènes mercredi, la formation helvète verrait revenir sur elle l'un de ses deux adversaires au classement. Dernières chances à saisirLa course pour les places de barragistes fera elle aussi rage. L'Ukraine peut chasser la Croatie de la deuxième place du groupe 6 en cas de succès face à l'Angleterre tandis que la Bosnie-Herzégovine cherchera à la conforter sur la Turquie.Suspense dans la zone AfriqueDans la zone Afrique, seul le Ghana peut se targuer d'être d'ores et déjà qualifié et devrait être bientôt rejoint par la Côte d'Ivoire. Dans les autres groupes, les derniers points seront âprement disputés alors que les débats prendront fin le 14 novembre prochain.