Départ réussi pour les Bulls

  • A
  • A
Départ réussi pour les Bulls
Partagez sur :

NBA - Les Bulls de Joakim Noah se sont imposés face aux Spurs de Tony Parker (92-85).

Après une entrée réussie dans la saison régulière, San Antonio a chuté face à Chicago. Avec six joueurs à 10 points ou plus dont Joakim Noah auteur d'un double-double, les Bulls ont connu la victoire (92-85) pour leur premier match. De son côté, Denver s'est imposé à Portland (97-94).LE MATCH : CHICAGO-SAN ANTONIO 92-85Ils étaient pourtant tous là. Comme la veille à San Antonio où ils avaient réussi une première pleine de promesses face à la Nouvelle-Orléans (113-96). Même Tony Parker, qui avait dû abandonner ses coéquipiers dans le dernier quart-temps face aux Hornets suite à une lourde chute après avoir attaqué le cercle. Sur pied, le Français était résolu à guider les Spurs vers un deuxième succès qui aurait validé les ambitions nouvelles de cette équipe. Seul hic, Chicago ne l'entendait pas de cette oreille. Pas au programme des deux premières journées de la saison et donc impatients de faire leur entrée dans l'arène, les Bulls avaient de l'énergie à revendre. Si dans le sillage d'un Tim Duncan auteur de 28 points et 16 rebonds, les Spurs passent en tête à l'issue du premier quart-temps (23-22), les hommes de Vinny Del Negro sont au rendez-vous. Notamment en défense où le secteur intérieur ratisse tous les rebonds, ne laissant pas la moindre miette offensive aux Texans.Une présence qui se confirme dans le troisième quart-temps, la période durant laquelle la franchise de l'Illinois accélère dans le sillage de Tyrus Thomas, auteur de 13 points. Tous au diapason avec cinq autres joueurs à plus de 10 points, Luol Deng (17 points et neuf rebonds), John Salmons (10 points), Derrick Rose (13 points, sept rebonds et sept passes décisives), Kirk Hinrich (14 points) et Noah (10 points et 10 rebonds), les Bulls ne donnent pas l'occasion aux Texans de revenir dans ce match. Tony Parker est lui resté extrêmement discret avec huit points, trois rebonds et trois passes décisives en 35 minutes. Un match à oublier...LA NUIT DES FRANÇAIS : Contrairement à Joakim Noah, auteur d'un double-double (10 points et 10 rebonds), et Tony Parker qui se sont expliqués sur le parquet de Chicago la nuit dernière, Johan Petro et Nicolas Batum n'ont pas eu cette chance en dépit de l'affrontement de leur équipe respective, Denver et Portland. Le premier n'entre toujours pas dans les plans de son entraîneur, George Karl, tandis que l'ailier des Bleus souffre de son épaule et sera indisponible lors de la première moitié de cette saison.