Démont élu Ballon de plomb 2010

  • A
  • A
Démont élu Ballon de plomb 2010
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le joueur du RC Lens a été élu pire joueur de l’année par les Cahiers du football.

Et le big loser 2010 est… Yohan Démont. Si Xavi, Messi et Iniesta attendent de savoir qui sera sacré meilleur joueur de l’année par France Football, le magazine les Cahiers du footballa déjà dégainé son contre-trophée, celui du Ballon de plomb. Elu par les internautes, le joueur lensois Yohan Démont est donc le pire joueur de foot pour 2010.

Une année pleine

Pour pouvoir prétendre à ce "prestigieux" trophée, il faut avoir loosé toute l’année. Yohan Démont s’est dépensé sans compter. D’abord avec une saison passée catastrophique où les Lensois se sont sauvés in extremis en Ligue 1. Et pour 2011, même combat pour les Nordistes qui luttent déjà pour le maintien.

Ensuite, il y a les coups d’éclat. Chez Yohan Démont, ça frise le génie… En déplacement à Sochaux, Lens prend une veste (3-0) en début de saison. Au lieu de retrousser ses manches et d’encourager ses coéquipiers, Démont pète les plombs. Il s’en prend à Nenad Kovacevic. Frapper ses partenaires, pas très sport pour Jean-Guy Walemme, l’ex-entraîneur des sang et or. Dans cette affaire, le ch’ti gars du Nord aux cheveux peroxydés perd son brassard de capitaine.

Quelques semaines plus tard, notre "poète" des vestiaires récidive. Interrompu en pleine discussion avec l'entraîneur adjoint Michel Ettorre, Démont s’énerve. Cette fois, il s’en prend à un autre coéquipier : Isam Jemâa. Le staff sépare les deux hommes mais "Yoyo" est fou de rage. Il tape rageusement dans un mur et… se fracture la main. Résultat : cinq semaines d’indisponibilité pour cette nouvelle colère.

Au palmarès des losers

Ces dernières semaines, quelques irréductibles Lensois entonnaient au stade Bollaert des "Démont Ballon de plomb". Les supporters des sang et or ont été entendu. L’arrière a été récompensé par les internautes des Cahiers du football.

Avec plus de 25 % des suffrages, il devance Hatem Ben Arfa et Sofiane Feghouli, qui complètent le podium. Yohan Démont succède au Parisien Mateja Kezman (2009), mais aussi à Frédéric Piquionne, Benoît Pedretti, Fabrice Fiorèse ou Francis Llacer.

Janot récompensé

Fait assez surprenant, c’est la première année que le joueur élu n’est pas passé par Paris, Marseille ou Lyon.

Les Cahiers du football ont choisi de remettre un nouveau trophée en 2010 : le "Ballon d'eau fraîche". Une distinction qui vise à récompenser le "joueur de club", qui incarne un football "simple, honnête, et collectif". Le premier lauréat de cette nouvelle catégorie est Jérémie Janot, gardien de Saint-Etienne.